Léo Loden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loden.
Léo Loden
Série
Image illustrative de l'article Léo Loden

Scénario Christophe Arleston
Loïc Nicoloff
Dessin Serge Carrère
Couleurs Studio Leonardo
Cerise
Genre(s) Policier

Personnages principaux Léo Loden
Tonton Loco
Marlène Soral
Lieu de l’action France
Époque de l’action Contemporaine

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Soleil Productions
Nb. de pages 46 pages
Nb. d’albums 22 albums
Site web Site officiel

Léo Loden est une série de bande dessinée policière créée en 1991 par Christophe Arleston au scénario et Serge Carrère au dessin. Il s'agit des aventures d'un ex-commissaire de police marseillais devenu détective privé.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ancien commissaire de police, Léo Loden a démissionné à la suite d'une accusation de bavure non justifiée. Il est désormais détective privé et mène ses enquêtes avec son oncle, Louis-Ulysse Loco ex-marin alcoolique, pot-de-colle et séducteur. Il vit avec son amie, Marlène Soral, inspecteur de police.

Les premiers albums se déroulent à Marseille ou dans la région et font référence aux lieux, événements ou personnages locaux.

Personnages[modifier | modifier le code]

Léo Loden[modifier | modifier le code]

Léo Loden est un ex-commissaire de police à Marseille, poussé à la démission à la suite d'une bavure dont il n'est pas responsable dans l'album Terminus Canebière. Avec son oncle Louis-Ulysse Loco, familièrement appelé « Tonton Loco », il décide de monter sa propre agence de détective privé. Il garde toutefois contact avec l'inspecteur Marlène Soral, qui n'est autre que sa petite amie, ce qui lui permet d'accéder aux dossiers de la police nationale. Il est également connu par ses ex-collègues policiers dans toute la région de Marseille, ce qui l'aide dans certaines situations.

Léo Loden est roux et toujours vêtu d'un jean et d'un blouson d'aviateur. Il habite à Marseille près de la Canebière dans le 1er arrondissement.

Tonton Loco[modifier | modifier le code]

Louis-Ulysse Loco est un marin assez âgé, aux cheveux et à la moustache, qui se présente dans le premier tome de la série comme lassé de naviguer. Il rend ainsi visite à son neveu Léo Loden, qui vient tout juste de démissionner du poste de commissaire de police. Il restera finalement à Marseille avec son neveu pour l'aider dans la création de son agence de détective privé ainsi que pour élucider la plupart de ses enquêtes.

Le tome dix de la série livre de nombreux renseignements sur le passé du personnage. En lisant les albums dans l'ordre de parution, on sait déjà que Loco a eu une vie de marin assez bien remplie et qu'il a été confronté à tous les types de situations au cours de ses nombreuses escales dans les ports étrangers. Outre son prénom, Louis-Ulysse, on apprend que Loco a été marié dans sa jeunesse mais qu'il n'a pas revu sa femme.

D'une manière générale, Loco est un personnage bon vivant et comique, qui vient en aide à son neveu en apportant toute son expérience au service des enquêtes. Tantôt débrouillard, tantôt boulet, Loco reste indispensable à Léo Loden pour l'aider dans son métier. Il est dessiné vêtu d'un pantalon blanc, d'un pull bleu et d'une veste noire et il porte systématiquement une casquette de marin sur la tête.

Marlène Soral[modifier | modifier le code]

Marlène Soral est un inspecteur de police à Marseille qui fut sous les ordres de Léo Loden lorsque celui-ci était commissaire. C'est ainsi qu'ils se sont rencontrés. À la suite de la démission de Loden, l'inspecteur Soral devient pour ce dernier le contact qui a accès aux données et aux moyens de la police nationale, ceci étant très utile dans plusieurs situations.

Marlène Soral habite toujours chez ses parents dans un grand pavillon à Endoume. Bien que ses relations avec Léo Loden soient assez ambiguës, on peut raisonnablement dire que Marlène est la fiancée de Léo.

Albums[modifier | modifier le code]

Éditeurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]