Lécithine-cholestérol acyltransférase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) est une enzyme de type acyltransférase. Elle permet le transfert d'un acide gras à partir de la lécithine (phosphatidylcholine) sur le cholestérol dans le cadre de la formation des stérides. Son gène est LCAT situé sur le chromosome 16 humain.

Rôle[modifier | modifier le code]

Synthétisée dans le foie, elle se localise sur les HDL notamment les pré-bêta HDL et ne peut fonctionner qu'en présence d'un cofacteur qui est l'ApoA1.

Elle va utiliser les phospholipides pour estérifier le cholestérol libre afin de donner une lipophospholipide (LPL), il s'agit d'une transestérification plasmatique du cholestérol.

C'est ainsi grâce à ce processus que le pré-bêta HDL discoïdale se transforme en HDL3 sphérique qui donnera à son tour un HDL2. On a donc la création d'un véritable "gradient" de cholestérol libre entre la cellule et l'accepteur.

Lécithine    +    Cholestérol          Lysolécithine    +    Ester de cholestérol
Lécithine   Cholestérol   Lysolécithine   Ester de cholestérol (stéride)
Lécithine-cholestérol acyltransféraseEC 2.3.1.43

En médecine[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs mutations du gène LCAT entraînant une inactivation plus ou moins complète de l'enzyme[1], avec un taux sanguin abaissé en HDL-cholestérol, et des tableaux plus ou moins sévères, souvent caractérisés par un athérome précoce[2] mais pas toujours[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kuivenhoven JA, Pritchard H, Hill J, Frohlich J, Assmann G, Kastelein J, The molecular pathology of lecithin:cholesterol acyltransferase (LCAT) deficiency syndromes, J Lipid Res, 1997;38:191–205
  2. Hovingh GK, Hutten BA, Holleboom AG et al. Compromised LCAT function is associated with increased atherosclerosis, Circulation, 2005;112:879–884
  3. Calabresi L, Baldassarre D, Castelnuovo S et al. Functional lecithin: cholesterol acyltransferase is not required for efficient atheroprotection in humans, Circulation, 2009;120:628–635