L'amour, c'est pô propre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'amour, c'est pô propre
2e album de la série Titeuf
Auteur Zep
Couleurs Zep

Éditeur Glénat
Première publication 1993
ISBN 2723416372
Nb. de pages 48
Albums de la série

L'amour, c'est pô propre est le deuxième tome de la série de bande-dessinée Titeuf écrit et dessiné par Zep. Il est sorti en 1993.

Liste des histoires[modifier | modifier le code]

  1. Perpet :
  2. Le téléphone rose
  3. C'est pô du jeu
  4. Le cours d'éducation sexuelle
  5. Elie
  6. Jean-Claude
  7. Dumbo
  8. Le cours d'Histoire : La maîtresse donne un cours d'Histoire sur la Révolution française. Titeuf semble être en progrès et répond à toutes les questions jusqu'à ce que Jean-Claude prenne la parole
  9. Le préservatif'
  10. La cantine
  11. La loi du silence
  12. Clovis le dégueulasse
  13. Happy Beurzday
  14. Happy Beurzday 2
  15. Happy Beurzday 3
  16. Happy Beurzday 4
  17. Mut Mut
  18. C'est dingue
  19. Slurp
  20. Grosse Rigolade
  21. Mère Nature
  22. Le petit frère
  23. Les bijoux de famille
  24. Les petits riens
  25. Momo toi-même
  26. Tata Monique
  27. Titeuf Aid
  28. La fête des mères : Titeuf dessine un énorme dinosaure sur le mur de sa chambre pour la fête des mères, en espérant que ça va lui plaire.
  29. Les Héros
  30. Monsieur Chevalier
  31. Colin-maillard
  32. Le Nouveau : Titeuf apprend des gros mots à un nouvel élève, qui va bien sûr répéter à quelqu'un d'autre
  33. Le Cosmos
  34. Bouh !
  35. La leçon de poésie
  36. La Jungle
  37. Lucky Luke
  38. De son temps
  39. Au Suivant
  40. Les cartoons c'est nul
  41. Le Trottoir
  42. Pôv'Dieux
  43. L'inspection
  44. Les photos de papa
  45. Faut Agir[1]
  46. Le petit prince : Le père de Titeuf va lui lire Le Petit Prince, Mais Titeuf invente la suite diabolique !

Remarque[modifier | modifier le code]

  • À la fin du gag Les petits riens, Titeuf dit : "Il fait pas si mal pour finir, aujourd'hui" Il n'a pas utillisé son "pô"

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nom réutilisé pour une planche dans le tome 4 « C'est pô juste… », sorti en 1995.