Titeuf (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Titeuf (homonymie).
Titeuf
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série
Titre original Titeuf
Genre Série d'animation
Création Zep
Production MoonScoop (saisons 1 à 3)
Saban Entertainment (saison 1)
Go-N productions (saison 4)
Musique Didier Ledan[1]
Joseph Refalo (saisons 1-2)
Laurent Ganem (saison 3)
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 3
Canal J
Fox Kids (USA)
Nb. de saisons 5 (en production)
Nb. d'épisodes 325 (Liste des épisodes)
Durée 10 minutes
Diff. originale – En production
Site web canalj.fr/titeuf

Titeuf est une série télévisée d'animation et diffusée depuis le sur Canal J et puis France 3. En 2016, la série comporte cinq saisons avec plus de 325 épisodes de dix minutes.

Après une première saison en 2001 de 78 épisodes, une deuxième saison a été développée et diffusée en 2005. La troisième est diffusée à la rentrée 2008 sur Canal J. Une quatrième saison est diffusée depuis le dans l'émission Ludo[1].

Un film inspiré de la série est également sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série raconte la vie quotidienne de Titeuf, un jeune garçon de 9 ans (dans la première saison) à 10 ans (de la deuxième à la troisième saison) à la mèche blonde caractéristique, de ses amis, et de leur vision du monde des adultes. Une grande partie des discussions abordées concernent les mystères des filles, de la vie, de la séduction, et de Nadia, la fille dont Titeuf est amoureux[2]. Une autre caractéristique de Titeuf sont ses nombreuses expressions (telles que « Tchô » et « C'est pô juste… »).

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des personnages de Titeuf.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La série d'animation Titeuf tire son inspiration et ses origines depuis la série de bandes dessinées homonyme, créée par l'auteur suisse Zep. Elle est initialement réalisée par Daniel Duda[2], par Prakash Topsy pour la deuxième saison[3], et Olivier Bonnet pour la troisième saison[3]. La série est produite par les studios France Animation en deux saisons, dont la première comporte 78 épisodes, en 2003[2]. La production est reprise par MoonScoop dès la troisième saison[3]. Le premier générique est composé par Terry J. Neale et Rick Mulhal, et édité par FA Musique. Le thème musical du générique de la troisième saison, interprété par M, est initialement présent dans le jeu Titeuf : Mega Compet' sur PlayStation 2, commercialisé le [4],[5]. La série a également aidé à la popularisation de la bande-dessinée[6].

La série est différente comparée à la bande dessinée. Selon Zep, « Maintenant, tout le monde le [Titeuf] connaît, mais il n'est pas consensuel pour moi. Il a été un peu édulcoré pour la série TV, mais pas dans mes albums[7] » Plusieurs personnages ont disparu, comme Ramon dont le rôle est relégué à Tim dans certains épisodes (l'adaptation du gag Ramon, il est trop s'appelle Tim, il est trop)[réf. nécessaire]. La série est d'ailleurs conçue à une époque où le style graphique des personnages n'était pas encore clairement défini (notamment le personnage de Nathalie), ce qui provoque des différences graphiques entre les personnages des derniers albums et ceux de la série[réf. nécessaire].

L'importante audience de la série mène au projet de création d'un film[8]. En 2010, presque dix ans après la première diffusion de la série, un film intitulé Titeuf, le film est en cours de développement. Lors d'une entrevue avec le journal Sud Ouest au début de 2011, Zep explique : « Si j'avais su dès le départ l'ampleur du projet, je ne sais pas si j'aurais accepté. On a été jusqu'à 700 à travailler sur le film. À un moment, 18 studios étaient à l'œuvre sur ce long-métrage (à Angoulême, notamment, où ont été réalisés les lumières, les ombres et les effets spéciaux) ; c'était un cauchemar[7]. » Par la suite, une quatrième saison est annoncée en développement aux studios Go-N Productions, également producteurs de la série d'animation Lou[9].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Titeuf est initialement diffusée en France depuis le sur la chaîne de télévision Canal J. La série s'exporte le 3 décembre 2001 dans l'émission Les Minikeums sur la chaîne France 3, puis est rediffusée en 2005 dans l'émission France Truc[3]. Une troisième suit le sur France 3, puis à la rentrée 2008 sur Canal J. Une quatrième saison est annoncée en développement aux studios Go-N Productions[9].

En Belgique, elle est diffusée sur la chaîne La Deux. En Italie, elle est diffusée sur la chaîne Rai Due. En USA, elle est diffusée sur la chaîne Fox Kids. Au Québec, elle était diffusée sur la chaîne Télé-Québec jusqu'à la deuxième saison avant d'être remplacée par Tactik.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La saison inédite de la série Titeuf arrive sur France 3. », sur leblogtvnews.com,
  2. a, b et c Christian Bosseno, TELEVISION FRANCAISE La saison 2002: Une analyse des programmes du 1er août, (ISBN 2296310834), p. 162.
  3. a, b, c et d « Titeuf », sur Planète-Jeunesse (consulté le 18 juillet 2014).
  4. Xoleras, « Titeuf méga-compet' », sur MobyGames, (consulté le 18 juillet 2014).
  5. « Atari annonce Titeuf Méga-Compet'. Sorties PC, PS2 et GBA prévues le 24 septembre 2004 », sur afjv.com, (consulté le 18 juillet 2014).
  6. « Titeuf : de la télé au ciné ! », sur Toute la télé, (consulté le 18 juillet 2014).
  7. a et b Sophie Avon, « Titeuf aborde les trois dimensions », sur Sud Ouest, Angoulême, France, (consulté le 18 juillet 2014).
  8. « Zep : " Je vis avec Titeuf depuis 18 ans.." », sur TV5 Monde (consulté le 18 juillet 2014).
  9. a et b « Press releases », sur lagardere.com (consulté le 18 juillet 2014), Titeuf saison 4, tiré de la BD à succès de Zep éditée chez Glénat, adaptée par Go-N productions. Canal J reste fidèle à ce personnage emblématique des enfants dont elle a déjà cofinancé les précédentes aventures animées, toutes des succès d’audience sur son antenne..

Liens externes[modifier | modifier le code]