Pascale Bordet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pascale Bordet
Pascale Bordet Molière 1999.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Distinctions

Pascale Bordet née le en France est créatrice de costumes, peintre et aquarelliste, ainsi qu'auteure et illustratrice d'ouvrages sur l'art du costume de scène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascale Bordet est diplômée de l'Université de Poitiers (Licence de Lettres et Langues) en 1978. Après avoir travaillé au Théâtre du Trèfle de 1979 à 1982, elle entre en 1982 aux ateliers de l'Opéra Garnier[1]. Elle y travaille 4 ans et signe ses premières créations dès 1986 au Théâtre Fontaine.

En 1988, elle rejoint le Théâtre de l’œuvre avec Georges Wilson et Jacques Dufilho.

Elle enchaîne au Théâtre La Bruyère sous la direction de Stéphane Meldegg, au Théâtre Daunou avec Yves Robert, au Théâtre des Bouffes Parisiens avec Jean-Claude Brialy, au Théâtre de la Renaissance avec Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, au Théâtre Marigny avec Jean-Pierre Cassel, au Théâtre Hébertot avec Michel Bouquet, à la Comédie des Champs- Élysées avec Anny Duperey et Francis Perrin, au Théâtre Rive-Gauche avec Francis Huster, au Théâtre du Rond-Point avec François Morel, au Théâtre du Palais-Royal avec Michel Aumont et tant d’autres.

Elle est nommée 11 fois aux Molières, reçoit 2 Molières[2] en 1999 et 2002, puis le Prix Renaud Barrault en 2000. Son premier livre « La Magie du Costume »  Actes Sud en 2008, reçoit le prix Diapason du Livre d’Art. Elle en éditera 4 autres. Et recevra l’Ordre de Chevalier des Arts et Lettres[3] en 2014.

Pascale Bordet a exposé ses aquarelles au Théâtre de l'Œuvre, à la Comédie des Champs-Elysées et au Théâtre du Lucernaire.

Elle a habillé Cristiana Reali, Danielle Darrieux, Isabelle Carré, Jacques Weber, Claude Rich, Léa Drucker, Emmanuelle Devos, Roland Giraud, Sara Giraudeau et beaucoup d’autres.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Michel Bouquet et Pascale Bordet en 2018. Signature du livre Splendeur et misère d'une costumière.
Pascale Bordet. Remise des Arts et Lettres (Chevalière) par Francis Nani au Théâtre du Palais Royal à Paris en 2014.
Pascale Bordet - Signature de son livre Habiller l'acteur (Actes Sud).

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1995 - Il ne faut jurer de rien. Réalisateur Jean-Claude Brialy
  • 1996 - Georges Dandin. Réalisateur Jean-Claude Brialy
  • 1997 - La dame aux camélias. Réalisateur Jean-Claude Brialy

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 2008 - La Magie du costume - Photographies Laurencine Lot - Actes Sud - Prix Diapason du Livre d'art[1],[5]
  • 2012 - Cahiers secrets d'une costumière de théâtre - Préface Anny Duperey, photographies Laurencine Lot - HC éditions[6],[5]
  • 2014 - Bestioles de Théâtre - avec Juliette, préface Francis Perrin - HC éditions[5]
  • 2014 - Le Carnaval des animaux d'Eric-Emmanuel Schmitt (Illustrations) - Albin Michel
  • 2014 - Habiller l'acteur - Préface Séverine Mabille, photographies Laurencine Lot - Actes Sud
  • 2018 - Splendeur et Misères d'une costumière - Préface François Morel, photographies Laurencine Lot - HC Editions[5],[2]
  • 2019 - Fableries de Jean Dufrout (Illustrations) Editions du Frout

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Biographie et actualités de Pascale Bordet France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le 24 novembre 2020)
  2. a et b « Pascale Bordet, le cœur cousu », sur LEFIGARO (consulté le 24 novembre 2020)
  3. a et b Ministère de la Culture, « Nominations dans l'ordre des Arts et Lettres », sur culture.gouv.fr,
  4. « Rencontre avec Pascale Bordet, Costumière et « Artisan militant » », sur Théâtres Parisiens Associés (consulté le 24 novembre 2020)
  5. a b c et d « Pascale Bordet, une vie de costumière • L'Oeil d'Olivier », sur L'Oeil d'Olivier, (consulté le 24 novembre 2020)
  6. « dans les coulisses des costumes de théâtre avec Pascale Bordet du 28 mai 2012 - France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le 24 novembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]