L'Himalaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Himalaya (homonymie).

L’Himalaya
Image illustrative de l’article L'Himalaya
L’Himalaya dans le port de Singapour (1916)
Autres noms Himalaya (1902 - 1917)
Type Paquebot-mixte
Histoire
Chantier naval La Ciotat
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Caractéristiques techniques
Longueur 136,4 m
Maître-bau 14,6 m
Déplacement 10700 tonnes
Port en lourd 6920 tonnes
Tonnage 5620 tonnes
Propulsion deux machines à vapeur, alimentées par 3 chaudières au charbon
Puissance 3300 CV
Vitesse 13 nœuds
Caractéristiques commerciales
Passagers 24 premières, 35 secondes
Carrière
Armateur Compagnie des Messageries Maritimes
Pavillon Drapeau de la France France

L’Himalaya est un paquebot lancé en 1902 assurant des liaisons avec l’Indochine réquisitionné en 1915 par la marine nationale et coulé en 1917 au large de Bizerte.

Conception et description[modifier | modifier le code]

Construit sur le plans de Risbec au chantier naval de La Ciotat.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lancé le , L’Himalaya effectue son premier voyage Marseille-Saïgon le . Il est ensuite affecté à la ligne Dunkerque-Haïphong. En 1907 il sert d’école d’application à des élèves officiers de marine mais le coût de l’opération met rapidement un terme à cette utilisation.

En 1915 il est réquisitionné et affecté à des transports pour l’armée d’orient. En 1916 il transporte, avec le Latouche-Tréville, les troupes russes du Corps expéditionnaire russe en France de Dalian à Marseille.

Débarquement de russes à Marseille.

Au matin du L’Himalaya est torpillé par le U 63 au large de Bizerte.

Notes et références[modifier | modifier le code]