L'Appel du 9-Mai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Appel du 9-Mai est un mouvement politique européen, lancé le 9 mai 2016 par Guillaume Klossa fondateur d'EuropaNova, texte signé par de nombreuses personnalités européennes.

Texte publié[modifier | modifier le code]

Propositions[modifier | modifier le code]

Il a été publié à l'occasion de la Journée de l'Europe qui commémore la déclaration du 9 mai 1950 notamment dans les organes de presse suivants : Tribune de Genève, 24 heures ainsi que par les partenaires européens de l’alliance LENA: El País, La Repubblica, Le Figaro, Le Soir, Die Welt et le Tages-Anzeiger. Il vise à un nouvel élan contre le populisme en renforçant l'Union européenne autour de six initiatives stratégiques :

  • renforce la démocratie européenne notamment à travers une éducation civique européenne commune et le choix du président de la Commission européenne en fonction du relsutat electoral ;
  • une initiative stratégique de sécurité et de défense des citoyens de l'Union (en renforçant Europol, Eurojust et le renseignement européen) ;
  • une initiative sur les réfugiés ;
  • une seconde phase du plan Juncker en relançant la croissance ;
  • renforcer le potentiel de croissance de la zone euro ;
  • créer un Erasmus des collégiens.

Cosignataires de L'Appel du 9-Mai[modifier | modifier le code]

Les Cosignataires en sont : László Andor, économiste hongrois, ancien commissaire européen ; Lionel Baier, réalisateur suisse; Michel Barnier, ancien ministre des affaires étrangères français, ancien vice-président de la Commission européenne (Parti populaire européen) ; Mercedes Bresso, élue italienne au Parlement européen (PE), ancienne présidente du Comité des régions; Daniel Cohn-Bendit, ancien président du groupe Les Verts au PE ; Georgios Dassis, syndicaliste grec, président du comité économique et social européen ; Philippe de Buck, Belge, ancien directeur général de Business Europe, membre du Comité économique et social européen ; Felipe Gonzalez, ancien président du Conseil espagnol, ancien président du groupe de réflexion sur l’avenir de l’Europe ; Danuta Hübner, ancienne commissaire européenne polonaise, présidente de la Commission des affaires constitutionnelles, groupe du Parti populaire européen (PE) ; Sofi Oksanen, écrivaine finlandaise ; Maria João Rodrigues, Portugaise, vice-présidente du groupe Socialistes et démocrates au PE ; Robert Menasse, écrivain autrichien ; Roberto Saviano, écrivain italien ; Gesine Schwan, présidente allemande de la plateforme de gouvernance Humboldt-Viadrina ; Kirsten van den Hul, écrivaine et éditorialiste néerlandaise ; Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge, président du groupe ADLE au PE.

Appel des intellectuels pour sauver l'Europe[modifier | modifier le code]

Le 18 novembre 2016, sous un autre titre, un Appel des intellectuels pour sauver l'Europe est publié sur les quotidiens LENA, notamment par Guillaume Klossa, Sandro Gozi, Daniel Cohn-Bendit, Felipe Gonzalez, Robert Menasse, Roberto Saviano, David van Reybrouck, Guy Verhostadt et Wim Wenders[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Repubblica, p. 19, vendredi 18 novembre 2016.

Lien externe[modifier | modifier le code]