Koulitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Des koulitch.

Le koulitch (en russe : кули́ч, du grec κόλλιξ, « morceau de pain[1] ») est un gâteau traditionnel de Pâques dans la religion orthodoxe où prédominent les liens religieux ou culturels avec l'ancien Empire byzantin[2]. Malgré son origine religieuse, le koulitch fut inclus dans le livre de recettes de l'Union soviétique[3]. Il est consommé en Russie, Biélorussie, Bulgarie, Roumanie, Géorgie, Serbie et Lettonie.

Recette[modifier | modifier le code]

Le koulitch est cuit dans un moule cylindrique. Il est parfumé au rhum et au safran, contient des fruits confits, des amandes et est surmonté d'un glaçage[4]. Comme la paskha, il est souvent décoré des lettres XB, pour Христосъ Воскресе (Khristós voskrés) qui signifie : « Le Christ est ressuscité ! »[5].

Consommation[modifier | modifier le code]

Traditionnellement après la messe de Pâques, le koulitch, placé dans un panier et décoré de fleurs colorées, est béni par le prêtre[5]. Les restes non bénis sont mangés avec la paskha pour le dessert. Le koulitch béni est consommé chaque jour uniquement entre Pâques et la Pentecôte, avant le petit déjeuner.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Henry George Liddell, Robert Scott, « κόλλιξ », A Greek-English Lexicon, www.perseus.tufts.edu (consulté le 17 avril 2019).
  2. (en) Gina Delfavero, « Orthodox traditions observed locally for Easter season », sur www.tribliveoffers.com, (consulté le )
  3. (en-US) Anna Kharzeeva et special to RBTH, « Kulich: A cake that means spring, not just Easter », sur www.rbth.com, (consulté le )
  4. (en) Aliza Dee, « Kulich – Russia's Classic Easter Cake », sur The Moscow Times, (consulté le )
  5. a et b (en-US) « Russian Easter, With Paskha and Kulich », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]