Kotaro Hayashida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kotaro Hayashida (小太郎林田 en japonais), aussi connu sous le pseudonyme Ossale Kohta (オサール・コウタ), est un développeur japonais de SEGA, qu'il a rejoint en en 1983. Il a travaillé sur de nombreux jeux célèbres, tels que Alex Kidd in Miracle World ou Phantasy Star[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les bureaux de Sega à Tokyo.

En 1983, Jeune diplômé d'université, il trouve une offre d’emploi pour Sega dans un magazine. Dans les jours qui suivent il prend le Shinkansen pour se rendre dans les bureaux de Sega Corporation (Japon), qui sont situés dans le quartier d'Ōta, à Tokyo au Japon.

En arrivant dans les bureaux de Sega il se perd. Quelqu'un le dirige dans le bon bureau et quelques minutes plus tard il ressort avec un emploi. Il avait aussi un entretien prévu avec Namco, mais il n'y va pas, préférant rejoindre Sega.

La Sega SG-1000, la première console pour laquelle Kotaro Hayashida développe.

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il rejoint Sega, la société vient de se lancer dans le développement de consoles de jeu vidéo. Mais il commence par travailler sur un jeu d'arcade. Un jeu qui n'est jamais jamais sorti, appelé Chain Pit. Le premier jeu qu'il développera sera le jeu Hussle Chumy pour la SG-1000. Ensuite il travailla sur de nombreux jeux, tels que PitFall II, My Hero, Ninja Princess, etc.

Alex Kidd in Miracle World[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alex Kidd in Miracle World.

En 3 ans il avait déjà réalisé 10 jeux quand il commença à travailler sur Alex Kidd in Miracle World en 1986. Soit un an après la division des sections de développement en deux, une pour les jeux d'arcade et et une pour les jeux de console. Il est chargé de la deuxième unité de développement.

À cette époque, Super Mario Bros. avait déjà beaucoup de succès. Sega devait réagir pour avoir une licence équivalente sur Master System et développer quelque chose qui vendrait concurrencer Mario. Lui et son équipe décidère donc de développer un jeu d'action.

Ensuite[modifier | modifier le code]

Il travaillera en tant qu'Ossale Kohta sur le scénario du premier Phantasy Star[4], il sera aussi planificateur du développement du jeu[5].

Il continuera à travailler de nombreuses années pour Sega, il est crédité dans des jeux Sega jusque dans les années 1990 avec Space Harrier 32x.

On sait qu'il travaillera ensuite pour un développeur japonais appelé Game Arts. Il y développera quelques jeux, tels que Grandia[6] en 1999 sur PlayStation ou plus récemment Bomberman Generation[7] sur GameCube.

Jeux développés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 名作アルバム - 『アレックスキッドのミラクルワールド』 - 2 » [« Alex Kidd in Miracle World – Interview des développeurs »], sur sega.jp (consulté le 25 août 2015)
  2. http://www.ign.com/articles/2008/11/06/alex-kidd-retrospective
  3. http://www.hardcoregaming101.net/alexkidd/alexkidd.htm
  4. « Kotaro Hayashida », sur IMDb (consulté le 27 août 2015)
  5. « Video-fenky: Rieko Kodama on Phantasy Star... one », sur www.smspower.org (consulté le 27 août 2015)
  6. « Grandia Credit Information - GameFAQs », sur www.gamefaqs.com (consulté le 27 août 2015)
  7. « Bomberman Generation Credit Information - GameFAQs », sur www.gamefaqs.com (consulté le 27 août 2015)