Kiff No Beat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir KNB.
Kiff No Beat
Description de cette image, également commentée ci-après
Kiff No Beat en 2013.
Informations générales
Surnom 5 Loups, 5 Daltons, Jackson Five, KNB, Kiff No Beat
Pays d'origine Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Genre musical Hip-hop ivoirien, RnB, dancehall
Années actives Depuis 2009
Labels Universal Music Africa, Da Carmen Produzione, Island Africa, Overcom Music, 13 Records
Composition du groupe
Membres Black K
Elow'n
Didi B
Eljay
Joochar

Kiff No Beat est un groupe de hip-hop ivoirien, originaire d'Abidjan. Il est formé en 2009, et composé de cinq membres. Le groupe commence par se faire un nom sur les scènes d'Abidjan, avant de se faire connaître du grand public grâce, entre autres, à sa victoire lors du concours de hip-hop télévisé Faya Flow. Kiff No Beat dispose aussi de son propre groupe de scène, constitué de musiciens et de danseurs. Ils sont regroupés sous le collectif YMG, YaFoy Music Gang, 13pharaons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Les membres du groupe, qui est formé en 2009[1], Kiff No Beat sont originaires d'Abidjan. À l'origine, le groupe comptait Gnahoré Okou Camille (Black K), N’wolé Brice (Elow’n) et Bassa Zéréhoué Diyilem (Didi B), réunis sous le nom KNB. D'autre part, existait le duo Jekboyz constitué de Kouakou Jonathan Charley (Joochar), de Konan Franck Guy Mares (El Jay). C’est la fusion, en 2009, de KNB et Jekboyz, qui donnera naissance au groupe Kiff No Be1t. L’appellation Kiff No Beat est une invitation à prêter attention aux œuvres, aux actions, et aux messages du groupe à travers sa musique.

La diversité des genres musicaux pratiqués (RnB, ragga, dancehall, rap, pop) et les chorégraphies élaborées constituent une particularité qui distingue ce groupe de jeunes artistes qui ont tous la vingtaine. Ces atouts ont permis au groupe d’être lauréat du plus grand concours de rap en Côte d’Ivoire, Faya Flow organisé en 2010 par Orange Côte d’Ivoire et la JACH (Jeunesse Active de la Culture Hip-hop). Didi B explique le groupe « a gagné un portable et 200 000 CFA (environ 300 euros, NLR). Avec cet argent, on est allé voir Shadocris : « on te donne les 200 000, le portable aussi. Fais nous des titres, on va se débrouiller avec. » Shado, c’est notre Dr. Dre. Il vient du même quartier que Black K et Elow’n mais c’est un autre rappeur qui nous a linkés. Dès notre première rencontre, on a capté qu’il était trop fort. Il nous a fait écouter ses trucs d’avant et on s’est dit qu’il avait l’esprit américain, ce truc qu’on recherchait[2]. »

Cadeau de Noël (2011)[modifier | modifier le code]

En 2010, Kiff No Beat entre en studio et sort un album de 16 titres aussi variés que colorés. Il s’appellera Cadeau de noël, pour offrir à la Côte d’Ivoire le cadeau qu’elle n’a pas reçu en décembre 2010, compte tenu des événements douloureux qu’elle a connus. La cérémonie de sortie officielle de l’album a eu lieu le 27 août 2011, au Village Ki -Yi à la Riviera (Abidjan), dans une salle pleine de 500 personnes environ.

Leur apparition lors du concours télévisé Faya Flow sur la chaîne nationale ivoirienne RTI leur assure une première médiatisation d'importance auprès du public adolescent ivoirien. Ils seront ensuite présents lors de la cérémonie des Kora Awards.

Jackson Five (2012–2013)[modifier | modifier le code]

En 2012, Kiff No Beat sort une mixtape intégralement hip-hop, constituée de 23 titres. Intitulée Jackson Five, le projet est conçu pour maintenir son public en preparant le deuxième album du groupe. Cette mixtape, publiée le , fait le buzz dans le milieu hip-hop ivoirien. En novembre de la même année, Kiff No Beat annonce sa tournée nationale Ymgtour, qui les amènera à se produire aux quatre coins de la Côte d'Ivoire. Kiff No Beat remporte le prix de la « Révélation de l'année » en 2011, puis celui du « Meilleur groupe rap/hip-hop »[3] en 2012 et 2013 aux Awards de la Musique Ivoirienne[4].

Pétards d'ados (2014)[modifier | modifier le code]

Pendant l'année 2013, Kiff No Beat confirme son statut de « meilleur artiste/groupe hip-hop » de Côte d'Ivoire avec les deux extraits de son deuxième album, Pétards d'ados : Samusement (sorti le 6 juillet) et Shooto (sorti le 4 décembre). Ils terminent l'année 2013 avec un spectacle privé pour ses fans au Café de Versailles d'Abidjan[2].

L'album Pétards d'ados sort le , sous le label Da Carmen Produzione, et sera présenté aux médias ivoiriens lors d'une conférence de presse à Abidjan le même mois[5]. Le projet sera édité en copies physiques, et également disponible sur l'ensemble des principales plateformes de téléchargement légales (iTunes, Deezer, Spotify et Amazon entre autres). Le titre Tu es dans pain, enregistré pour la promotion de l'album (et absent de la liste des titres), sort au début de l'année 2014. La chanson s'accompagne d'un clip qui comptera plus de 100 000 vues en quelques mois[4].

Toujours en 2014, après une première médiatisation télévisée du titre Samusement, et grâce au succès de leur titre Tu es dans pain, Kiff No Beat obtient l'attention de la scène internationale avec une diffusion télé/web au Nigeria, au Cameroun, au Gabon, ou encore en France et aux États-Unis. Les rappeurs français Joke, Mokobé[6] ou encore Ol Kainry diffuseront le clip du titre sur leurs réseaux sociaux respectifs et le groupe gagne de nouveaux fans.

Cubisme et concerts (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

La mixtape Cubisme, composée de 13 titres, sort à la fin 2015 en téléchargement gratuit[7]. Elle est de nouveau produite par le label Da Carmen Produzione.

En mai 2017, le groupe publie le clip Booska Noushi, tourné dans les rues de Paris[8]. Le 20 août 2017, ils sont annoncés au Palais de la Culture de Treichville le 27 août 2017[9].

Genre musical[modifier | modifier le code]

Kiff No Beat se distingue principalement par son éclectisme, notamment dû aux inspirations diverses du groupe. Ils ont ainsi développé un genre musical spécifique, le Dirty Décalé, né d'un mélange entre le Dirty South américain et le coupé-décalé ivoirien. Leurs albums et mixtapes sont généralement très représentatifs de cette diversité d'influences musicales.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Cadeau de Noël
  • 2014 : Pétards d'ados
  • 2015 : Cubisme

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Groupie (feat. Tya Vuitton)
  • 2012 : Courant est coupé
  • 2012 : Ne pars pas
  • 2012 : Fin du monde
  • 2013 : Samusement, Halloween, Shooto
  • 2014: Tu es dans pain
  • 2014 : Ça Met Trop Dans Bon
  • 2015 : Tombe Avec Le Weh (Mixtape Global Frencizzle)
  • 2016 : Les game doux doux
  • 2016 : Approchez regarder (feat. DJ Arafat)
  • 2016 : Téléphone (feat. Shado Chris)
  • 2016 : Tremblez de joie (feat. Seleka)
  • 2017 : OK
  • 2017 : Éléphant
  • 2017 : Pourquoi tu dab?
  • 2017 : Pause (feat. Dadju)
  • 2017 : Faire ton malin (feat DSK on the Beat)
  • 2017 : Grouillements

Projets solo[modifier | modifier le code]

  • 2013 : L'Homme étrange 2 par Black K (mixtape)
  • 2013 : Mojo trône par Didi B (mixtape)

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Courant est coupé]
  • 2013 : Samusement
  • 2014 : Anita
  • 2014 : Tu es dans pain
  • 2015 : La vie de louga
  • 2015 : Gor la montagne
  • 2015 : Sauront jamais
  • 2015 : Ça gate cœur
  • 2016 : Approchez regardez
  • 2017 : Éléphants
  • 2017 : Pourquoi tu dab
  • 2017 : Pause
  • 2017 : Fait ton malin
  • 2017 : Maman J'ai fait quoi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cote d’Ivoire Trap Rappers Kiff No Beat’s ‘Tu Es Dans Pain’ », sur okayafrica.com (consulté le 30 août 2017).
  2. a et b « iff No Beat, un super groupe pour écrire l’histoire du rap ivoire », sur ABCDR du son (consulté le 30 août 2017).
  3. « Remise du prix du meilleur groupe Rap 2013 à KIFF NO BEAT », sur decouvrez.rapivoire.net, .
  4. a et b « KIFF NO BEAT: le groupe emballe la Côte d’Ivoire avec « Anita » », sur africatopsuccess.com, (consulté le 30 août 2017).
  5. « Kiff No Beat - Interview », sur oneyard.com (consulté le 30 août 2017).
  6. « Showcase avec Mokobé »
  7. « Kiff No Beat – Cubisme (Mixtape en téléchargement libre) », sur africanmoove.com (consulté le 30 août 2017).
  8. « Kiff No Beat débarque avec son Freestyle « Booska Noushi » [VIDEO] », sur booska-p.com, (consulté le 30 août 2017).
  9. « Kiff No Beat en concert ce 27 Août au Palais de la Culture », sur lifemag-ci.com (consulté le 30 août 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]