Khalifa Chater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Khalifa Chater
Image dans Infobox.
Portrait de Khalifa Chater.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (86 ans)
Nom dans la langue maternelle
خليفة شاطرVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Historien, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Khalifa Chater (arabe : خليفة شاطر), né le , est un historien et universitaire tunisien spécialiste de l'époque moderne et contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études supérieures à la Sorbonne, il obtient son doctorat d'histoire contemporaine en 1974 puis d'un doctorat d'État en 1981[1],[2].

Enseignant de l'enseignement supérieur puis professeur d'histoire moderne et contemporaine à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, il est directeur général de la Bibliothèque nationale de Tunisie de 1997 à 2002[1] et cofondateur puis président de l'Association des études internationales, de 2010 à 2012[1],[3].

Professeur émérite à l'université de Tunis, il est directeur de l'Institut supérieur de documentation de Tunis de 1988 à 1996[4] et du Centre culturel international d'Hammamet entre 1978 et 1997[3].

Membre du comité de rédaction de la Maghreb Review et des Cahiers de la Méditerranée, il est également membre correspondant de l'Académie des sciences, agriculture, arts et belles-lettres d'Aix depuis le [2].

Distinction[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Khalifa Chater, Insurrection et répression dans la Tunisie du XIXe siècle : le mehalla de Zarrouk au Sahel (1864), Tunis, Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, .
  • Khalifa Chater, Dépendance et mutations précoloniales : la Régence de Tunis de 1815 à 1857, Tunis, Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, .
  • (ar) Khalifa Chater (dir.), La Tunisie, à travers l'histoire, Tunis, Centre d'études et de recherches économiques et sociales, .
  • Khalifa Chater, Tahar Ben Ammar (1889-1985), Tunis, Nirvana, [6].
  • Khalifa Chater, L’ère Bourguiba, Tunis, AC Éditions, [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Curriculum vitæ », sur khalifa-chater.com (consulté le ).
  2. a b c et d « Curriculum vitæ », sur chater.khalifa.chez-alice.fr (consulté le ).
  3. a et b (ar) Kamel Ben Younes, « L'ancien directeur général de la Bibliothèque nationale et de l'Institut de documentation à Assabah : personne n'a pas le droit à une prise de contrôle des archives publiques de l'État », sur assabah.com.tn,‎ (consulté le ).
  4. « Décret n°88-769 du 13 avril 1988 », Journal officiel de la République tunisienne, no 26,‎ , p. 591 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF], consulté le ).
  5. « Décrets et arrêtés », Journal officiel de la République tunisienne, no 61,‎ , p. 1623 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF], consulté le ).
  6. « Tahar Ben Ammar », sur leaders.com.tn, (consulté le ).
  7. « L'ère Bourguiba, de Khalifa Chater : l'histoire et les révélations », sur leaders.com.tn, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]