Panhandle de Floride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Panhandle Florida.png

La Panhandle de Floride (Florida Panhandle) ou corridor de Floride est la région de cet État américain composée de ses 16 comtés les plus occidentaux. Ce corridor étroit s'étire entre les États d'Alabama et de Géorgie au nord et le golfe du Mexique au sud. Culturellement, historiquement et climatiquement, cette région est plus proche du Sud profond que de la péninsule de Floride[1]. L'été, la chaleur y est moins accablante que dans le reste de la Floride. C'est dans cette région que se trouve le point culminant de l'État (105 m).

La Panhandle de Floride occupe 29 276 km2, soit 21 % de la Floride. Sa population au recensement de 2000 était de 1 222 492 habitants, soit 7,7 % de la population totale de l'État.

Ses principales villes sont Tallahassee (capitale de la Floride), Pensacola et Panama City. Ses stations balnéaires, dont beaucoup accueillent les étudiants américains pendant leur semaine de relâche, sont quelquefois surnommées ironiquement la Redneck Riviera (« la Côte d'Azur des ploucs »).

À l'exception de Tallahassee, la région est politiquement conservatrice et vote majoritairement pour le Parti républicain[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Florida, DK Eyewitness Travel Guides, 2004, pg. 20
  2. (en) Micah Cohen, « In Florida, Tampa Is Essential to Romney Election Hopes », Presidential Geography, sur fivethirtyeight.com, (consulté le ).

Source[modifier | modifier le code]