Kent Hance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Kent Hance
Kent Hance 1979 congressional photo.jpg

Kent Hance en 1979.

Fonctions
-
membre du Sénat du Texas (d)
-
député à la Chambre des représentants des États-Unis (d) (19e district congressionnel du Texas (en))Voir et modifier les données sur Wikidata
Informations générales
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
A travaillé pour
Partis politiques

Kent Hance (né le à Dimmitt au Texas) est un avocat et un homme politique américain, représentant démocrate du 19e district de l'État du Texas à la Chambre des représentants des États-Unis de 1979 à 1985. Il a ensuite rallié le Parti républicain.

Biographie [1][modifier | modifier le code]

Avocat inscrit au barreau du Texas, c'est en 1968 qu'il commence sa carrière professionnelle dans le comté de Lubbock. .

De 1974 à 1978, ce démocrate conservateur est membre du Sénat de l'État du Texas.

En 1978, il est élu à la Chambre des Représentants des États-Unis après avoir battu un jeune candidat républicain nommé George W. Bush qu'il qualifie de jeune héritier de la Côte Est, éduqué à Yale et non réellement texan.

En 1983, Hance donne de l'argent pour la campagne de gouverneur du Texas de George W. Bush[2].

En 1984, Hance renonce à se représenter à la Chambre et préfère tenter d'obtenir l'investiture démocrate pour un siège au Sénat des États-Unis mais échoue.

En 1985, il quitte le Parti démocrate et rallie le Parti républicain.

En 1988, il est délégué du Texas à la Convention nationale républicaine[3] qui investira George H. W. Bush comme candidat à l'élection présidentielle contre le candidat démocrate Michael Dukakis.

R. Hance Chapelle Kent[modifier | modifier le code]

Le 1er mai 2011, la Texas Tech University a annoncé que Kent Hance a donné 1,75 million $ des 3 millions $ du financement privé de la chapelle du campus, nommé depuis R. Hance Chapelle Kent[4].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film W. : L'Improbable Président (2008) d'Oliver Stone, son rôle est joué par Paul Rae.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://bioguide.congress.gov/scripts/biodisplay.pl?index=H000144
  2. http://www.washingtonpost.com/wp-srv/aponline/19991017/aponline114059_000.htm
  3. La convention républicaine a lieu à La Nouvelle-Orléans en Louisiane où Bush est unanimement désigné pour être le candidat républicain à l'élection présidentielle. Il provoque d'ailleurs la surprise en choisissant le jeune sénateur conservateur de l'indiana, Dan Quayle, pour être son colistier. Lors de son discours d'acceptation, pour rassurer la base conservatrice du parti, Bush promet de ne pas augmenter les impôts en déclarant précisément « Read my lips: No new taxes » une phrase qui allait le hanter 4 ans plus tard. Devancé par Dukakis dans les sondages avant la convention, il revient au score et va mener une intense campagne négative, dirigée par Lee Atwater, un brillant stratège politique, assisté de Roger Ailes, consultant politique et homme de communication.
  4. http://today.ttu.edu/posts/2011/05/texas-tech-to-build-hance-chapel-on-campus