Kate Mosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kate Mosse
Description de cette image, également commentée ci-après
Kate Mosse (2008)
Naissance (60 ans)
Sussex (Angleterre)
Activité principale
Distinctions
Richard & Judy's Best Read
Officier de l'ordre de l'Empire britannique
Auteur
Genres

Kate Mosse OBE, née le dans le Sussex en Angleterre, est une romancière britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et Famille[modifier | modifier le code]

Née dans le Sussex, elle fait ses classes au Chichester High Scholl et au New College, d'Oxford. C'est là qu'elle rencontre son futur mari, Greg Mosse. Après avoir obtenu son diplôme, elle travaille pendant sept ans dans l'édition.

L'écrivain[modifier | modifier le code]

En 1996, elle publie son premier roman, Eskimo Kissing, suivi en 1998 par Crucifix Lane. De 1998 à 2001, elle occupe le poste de directrice exécutive du Chichester Festival Theatre. Parallèlement, elle poursuit ses recherches pour son nouveau roman.

En 2005, elle connait un succès international avec son roman Labyrinthe, une histoire d'aventure se déroulant au Moyen Âge et dans le présent avec pour cadre principal la Cité et la ville de Carcassonne[1] où elle réside également. En 2006, elle remporte un British Book Award pour son livre Labyrinthe dans la catégorie "Richard & Judy's Best Read". En , elle publie Sépulcre. En , parution de son troisième roman traduit en français, Fantômes d'hiver. Elle publie en 2019, le premier volume d'une nouvelle trilogie « The Burning Chambers », dont l'intrigue se déroule à Carcassonne, Puivert, Toulouse, Paris, Chartres et Amsterdam, pendant les guerres de religions, suivi en 2021 par « The City of Tears ».

Engagée contre le Brexit elle participe au « Friendship Tour » en 2019 avec les écrivains Ken Follett, Jojo Moyes et Lee Child[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • La romancière britannique, Kate Mosse, sur le Pont Vieux à Carcassonne en janvier 2020 lors du lancement de La Cité de Feu.
    Officier de l'ordre de l'Empire britannique, pour services rendus à la littérature (2013)[3]
  • Médaille d'honneur de la ville de Carcassonne remise par le Maire, en [4],[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kate Mosse, Eskimo kissing, London, UK, Hodder & Stoughton Ltd, , 356 p. (ISBN 978-0-340-64950-3)
  • (en) Kate Mosse, Crucifix lane, London, UK, Hodder & Stoughton Ltd, , 309 p. (ISBN 978-0-340-69291-2)
  • (en) Kate Mosse, The Cave : Quick Read, London, UK, Orion, , 112 p. (ISBN 978-0-7528-8450-9)
  • Kate Mosse (trad. de l'anglais par Valérie Rosier), Fantômes d'hiver : roman [« Winter Ghosts »], Paris, Éditions JC Lattes, , 264 p. (ISBN 978-2-7096-3458-8). Le Livre de Poche (2011)
  • Kate Mosse (trad. de l'anglais par Valérie Rosier), La Fille du taxidermiste : roman [« The taxidermist's daughter »], Paris, Éditions JC Lattes, , 395 p. (ISBN 978-2-7096-4907-0). Le Livre de Poche (2017)
  • Kate Mosse (trad. de l'anglais par Caroline Nicolas), La Cité de feu [« The Burning Chambers »], Paris, Éditions Sonatine, , 608 p. (ISBN 978-2-35584-763-9). Pocket (2021)[6],[7].
  • Kate Mosse (trad. de l'anglais par Caroline Nicolas), La Cité de larmes [« The City of Tears »], Paris, Éditions Sonatine, 2021, 574 p. (ISBN 978-2-35584-764-6)[8],[9]
  • (en) Kate Mosse, An extra pair of hands: A story of caring, ageing and everyday acts of love, London, UK, Wellcome Collection / libri, 2021, 208 p. (ISBN 978-1-78816-261-6)[10]

Trilogie du Languedoc[modifier | modifier le code]

  • T1 - Kate Mosse (trad. Gérard Marcantonio), Labyrinthe [« Labyrinth »], Paris, Éditions JC Lattes, , 592 p. (ISBN 978-2-7096-2583-8). Le Livre de Poche (2007)[11]
  • T2 - Kate Mosse (trad. de l'anglais par Valérie Rosier & Denyse Beaulieu), Sépulcre : roman [« Sepulchre »], Paris, Éditions JC Lattes, , 672 p. (ISBN 978-2-7096-2930-0). Le Livre de Poche (2009)
  • T3 - Kate Mosse (trad. de l'anglais par Valérie Rosier), Citadelles : roman [« Citadel »], Paris, Éditions JC Lattes, , 654 p. (ISBN 978-2-7096-4391-7). Le Livre de Poche (2016)

Adaptation pour la télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Josette Sanna, « Carcassonne, inépuisable source d'inspiration pour l'écrivain Kate Mosse », sur https://france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le )
  2. Maïna Marjany, « Face-à-face : Kate Mosse, anti-Brexit », sur https://www.emilemagazine.fr, (consulté le )
  3. (en)(en) The London Gazette, (Supplement) no 60534, p. 12, 15 juin 2013.
  4. Laurent Coste, « La médaille de la ville pour la romancière Kate Mosse », L'Indépendant,‎
  5. Ville de Carcassonne, « [DISTINCTION] », sur facebook.com, (consulté le )
  6. Julie Malaure, « Polar : l'autre Kate Mosse, la Ken Follett au féminin », sur lepoint.fr, (consulté le )
  7. François Lestavel, « Kate Mosse - Raymond Khoury : le choc des religions », sur parismatch.com, (consulté le )
  8. Laurent Rouquette, « Carcassonne. Kate Mosse : "Dans les bois au-dessus de Saissac, j’entends souffler le passé" », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  9. Didier Jacob, « William Boyd, Kate Mosse, Julia Chapman : heureux comme un écrivain anglais en France », sur https://www.nouvelobs.com, (consulté le )
  10. (en) Madeleine Bunting, « An Extra Pair of Hands by Kate Mosse review – the dignity of care », sur https://www.theguardian.com, (consulté le )
  11. Claire Julliard, « Kate Mosse, un thriller sur la trace des Cathares, plus fort que Dan Brown », Le Journal du Dimanche,‎
  12. « LABYRINTH - Official Series Trailer », sur https://www.youtube.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]