Kangha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Kanga appelé aussi Kang ou Kangha est un peigne, généralement en bois, caché par le turban que porte tout sikh. C'est un des Cinq K, un des cinq attributs que doit porter tout sikh qui fait partie de l'ordre du Khalsa[1]. Ce peigne symbolise le fait que les sikhs prennent soin de leurs cheveux non coupés, appelé le kesh qui est un des autres signes de la foi sikhe[2]. Il sert également à tenir les cheveux[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. A Popular dictionnary of Sikhism de W. Owen Cole et Piara Singh Sambhi, édition Curzon, pages 91, (ISBN 0700710485)
  2. Voir Kanga dans SikhiWiki l'encyclopédie sikhe en anglais
  3. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome II, page 37, (ISBN 8173802041)