Kaïken (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaïken.

Kaïken
Auteur Jean-Christophe Grangé
Pays Drapeau de la France France
Genre Thriller
Éditeur Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
ISBN 978-2226243034
Chronologie

Kaïken est le dixième roman de Jean-Christophe Grangé paru le [1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Olivier Passan, policier fasciné par la culture japonaise traditionnelle, part à la recherche d'un tueur surnommé « l'Accoucheur », qui a la particularité d'éventrer les femmes à la fin de leur grossesse dans le but de détruire le fœtus.

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition imprimée originale
Livre audio
Édition au format de poche

Autour du roman[modifier | modifier le code]

La fin du chapitre 9 comporte deux erreurs factuelles, lorsque le juge d'instruction Ivo Calvini indique au policier Olivier Passant avoir « signé la relaxe » du suspect Patrick Guillard, alors qu'il n'est en réalité question que d'une levée anticipée de garde à vue, laquelle n'est pas du ressort d'un magistrat instructeur, mais du Parquet, représenté par le procureur de la République.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]