Kévin Le Cunff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kévin Le Cunff
Image dans Infobox.
Kevin Le Cunff lors Boucles de la Mayenne 2019
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Distinction
Équipes amateurs
2006-2008US Melun
2010AS Marcoussis
2011CM Aubervilliers 93-BigMat
2014AS Corbeil-Essonne
2015Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
2016CM Aubervilliers 93
2020-Dunkerque Grand Littoral Cofidis
Équipes professionnelles
Kévin Le Cunff au Grand Prix de Denain 2017.

Kévin Le Cunff, né le à Paris, est un coureur cycliste français, professionnel entre 2017 et 2019. Il est médaillé d'or aux Jeux paralympiques sur route le 3 septembre 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né avec deux pieds bots, gêné par des problèmes de santé, il effectue une coupure entre 2010 et 2013 avant de reprendre la compétition en 3e catégorie en 2014. Il grimpe progressivement les échelons jusqu'à rejoindre l'équipe réserve de HP BTP-Auber 93 en 2016[1].

Fort de sept succès lors de la saison 2016, la structure continentale HP BTP-Auber 93 annonce, dès août, son passage chez les professionnels pour la saison suivante[2]. Âgé de 28 ans, ce changement de statut lui permet de se libérer de son travail à l'usine pour se consacrer pleinement à sa carrière cycliste[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Kévin Le Cunff commence sa carrière professionnelle sur le Grand Prix Cycliste La Marseillaise, duquel il prend la 34e place. Deux semaines plus tard, il s'adjuge le Trophée de l'Essor, épreuve amateur. Lors du mois d'avril, il prend la 9e place de Paris-Camembert, la 14e du Tour du Finistère puis la 5e du Tro Bro Leon. Il s'adjuge par la suite la 11e place au GP de Plumelec-Morbihan puis la 5e sur les Boucles de l'Aulne le lendemain. Le , il termine 3e de la première étape de la Ronde de l'Oise, remportée par son coéquipier Flavien Dassonville. Il décroche le , puis le , deux nouveaux accessits sur des épreuves d'un jour, 13e du Grand Prix de la ville de Pérenchies et 15e du GP de Fourmies. Il connait une nouvelle quinzième place sur le GP d'Isbergues avant de se hisser au 5e rang sur Paris-Chauny. En octobre, il conclut sa saison sur les routes du Tour de Vendée (8e), de Paris-Bourges (21e) puis de Paris-Tours (33e).

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Pour sa deuxième saison au sein de la structure francilienne, la Bretagne lui réussit de nouveau, 12e du Tour du Finistère mi-avril, 17e du GP de Plumelec le avant de décrocher sa première victoire chez les professionnels le lendemain lors des Boucles de l'Aulne. Il enchaîne par les Boucles de la Mayenne et la Route d'Occitanie avec trois tops 10 à la clé. Fin juillet, il épaule Damien Touzé, vainqueur du Kreiz Breizh. Il connait de nouveaux accessits lors de la deuxième partie de saison, sur la Polynormande (17e), des étapes du Tour Poitou-Charentes (deux tops 15), le Tour du Doubs (5e) ou encore sur la Famenne Ardenne Classic (14e).

Saison 2019[modifier | modifier le code]

Kévin Le Cunff commence sa troisième saison professionnelle par une neuvième place sur le GP La Marseillaise. Il fait preuve d'une grande régularité sur les courses d'un jour françaises : 10e de la Drôme Classic, 11e de Paris-Troyes, 9e de la Classic Loire-Atlantique, 10e de la Roue Tourangelle, 11e du Tour du Finistère, 8e du Tro Bro Leon. Il se montre également à son avantage sur des courses par étapes, 16e du Tour du Jura et 18e des Quatre Jours de Dunkerque. Il échoue au pied du podium le 1er juin sur le GP de Plumelec. La semaine suivante, il termine 12e de la première étape des Boucles de la Mayenne avant d'être échappé le lendemain. Il se fait coiffer au poteau sur la dernière étape par Bryan Coquard, revenu sur lui lors des tous derniers mètres. Sa moisson de places se poursuit lors des championnats de France (16e), du GP de la ville de Pérenchies (12e), sur la Polynormande (13e), le Tour du Doubs (13e), le Tour de Vendée (11e) et enfin Paris-Tours (17e).

Un temps en contact avec Jean-René Bernaudeau pour intégrer l'équipe continentale professionnelle Total Direct Energie, les négociations achoppent finalement fin novembre, faute de budget pour l'intégrer à l'effectif. En congé sabbatique sans solde depuis de son poste de technicien dans l'aéronautique à la SNECMA, il ne se voit alors pas continuer au niveau continental avec Saint Michel-Auber 93, l'équipe faisant face à une baisse de budget et lui proposant un salaire moindre que celui auquel il peut prétendre dans le civil[4].

Depuis 2020[modifier | modifier le code]

En 2020, il décide de se tourner vers le handisport pour courir en paracyclisme[5]. Il court en catégorie C5. En juin 2021, il est médaillé de bronze des championnats du monde de paracyclisme sur route. En août 2021, il participe aux Jeux paralympiques de Tokyo. Il se classe quatrième de la poursuite individuelle et huitième du kilomètre[6],[5]. Le 3 septembre 2021, il devient champion paralympique sur la course en ligne C4-5.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2016 2017
UCI Europe Tour 998e[8] 165e[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kévin Le Cunff : J’ai franchi un cap en 2016 », sur actuteamsport.com,
  2. « Kévin Le Cunff passe pro », sur directvelo.com,
  3. « Kévin Le Cunff : « C'est la belle vie » », sur directvelo.com,
  4. Laurent Pruneta, « Cyclisme : « Je me donne encore dix jours, sinon j’arrête… », annonce Kevin Le Cunff », sur leparisien.fr,
  5. a et b « Jeux Paralympiques 2021 : Kévin Le Cunff 8ème en cyclisme sur piste », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le )
  6. « Paralympiques 2021 - Cyclisme sur piste : Dorian Foulon médaillé d'or sur la poursuite, deuxième titre pour les Bleus », sur Franceinfo, (consulté le )
  7. « Décret portant nomination », sur legifrance.gouv.fr (consulté le )
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]