Flavien Dassonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dassonville.
Flavien Dassonville
Hazebrouck - Quatre jours de Dunkerque, étape 2, 8 mai 2014, départ (A053).JPG
Flavien Dassonville lors de la 2e étape des Quatre Jours de Dunkerque 2014 à Hazebrouck.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires

Flavien Dassonville, né le à Montdidier (Somme), est un coureur cycliste français. Professionnel au sein de l'équipe continentale HP BTP-Auber 93 entre 2011 et 2017, il a notamment remporté le championnat de France sur route espoirs en 2013 ainsi que Paris-Tours espoirs.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2009, Flavien Dassonville est champion de Picardie sur route junior. L'année suivante, il court pour le Cyclo-club de Nogent-sur-Oise[1].

Flavien Dassonville devient coureur professionnel en 2011, à 19 ans, au sein de l'équipe continentale BigMat-Auber 93.

En 2013, après avoir gagné une étape du Tour de Franche-Comté, sa première victoire depuis 2009[1], il est champion de France sur route espoirs et remporte le Paris-Tours espoirs.

En début d'année 2015, il est affaibli par des douleurs au genou, qui le forcent à rester sans compétition de mai à septembre. Il doit ainsi renoncer à ses principaux objectifs de la saison, le Tro Bro Leon, les Quatre jours de Dunkerque et le championnat de France[2],[3]. Il est toutefois conservé par ses dirigeants en fin d'année[4].

En 2016, il est notamment quatrième du Circuit des Ardennes dont il remporte le classement de la montagne, treizième des Quatre Jours de Dunkerque, et est à nouveau conservé par HP BTP-Auber 93 en fin de saison[5]. Il remporte également un second classement de la montagne, sur le Tour du Limousin.

La saison 2017 le voit de nouveau lever les bras, tout d'abord sur une épreuve amateur, le GP de Buxerolles le 19 mars, au lendemain d'une 9e place sur la Classic Loire-Atlantique, puis le 2 avril sur la Roue tourangelle où, échappé avec 6 autres coureurs dès les premiers kilomètres, il résiste au retour du peloton et s'impose au sprint devant ses deux derniers compagnons d'échappée, Fabien Grellier et Anthony Delaplace. Le 26 avril, il remporte en solitaire la 2e étape du Tour de Bretagne duquel il enlève également le classement général. Lors des Quatre Jours de Dunkerque, il se distingue lors de l'étape reine qu'il boucle en neuvième position. Au début du mois de juin, Flavien Dassonville s'adjuge la première étape et le classement général de la Ronde de l'Oise. Ces bonnes performances permettent au coureur français d'être sélectionné par Cyrille Guimard pour participer aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[6]. Une semaine avant ceux-ci, il termine 11e de la Polynormande puis, au sortir de ces championnats, il passe près de la victoire sur la première étape du Tour du Limousin, devancé par Elie Gesbert. Une deuxième place qu'il connait de nouveau le 10 septembre sur le Tour du Doubs, remporté par Romain Hardy.

Auteur de la meilleure saison de sa carrière, il fait part de son souhait de passer à l'échelon supérieur mais ne reçoit aucune proposition dans ce sens et prolonge alors d'un an son contrat au sein de la structure francilienne[7]. Le 30 décembre 2017, il annonce finalement mettre un terme à sa carrière professionnelle et rejoindre l'entreprise familiale[8]. Soucieux de ne pas quitter totalement le monde du cyclisme, il signe un contrat avec le CC Nogent-sur-Oise quelques jours plus tard[9].

Son début de saison 2018 est perturbé par un manque d'entrainement lié à ses nouvelles occupations professionnelles[10] et une opération de l'artère iliaque[9]. Il gagne le classement général de La SportBreizh (Coupe de France des clubs de DN1) au mois de juin ce qui constitue sa première victoire sous ses nouvelles couleurs. Quelques jours plus tard, il obtient une médaille d'argent lors de la course en ligne du championnat de France amateur. En juillet, il remporte l'Étoile d'or devant Frédéric Guillemot et Maxime Jarnet[11].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 339e[12] 127e[13] nc[14] 693e[15] 58e[16]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Flavien Dassonville, enfin », sur courrier-picard.fr (consulté le 16 janvier 2017)
  2. « Flavien Dassonville reviendra en juillet », (consulté le 16 janvier 2017)
  3. « Flavien Dassonville va faire son retour », (consulté le 16 janvier 2017)
  4. Jérémy Blais, « Auber 93 avec au moins 10 coureurs en 2016 », sur cyclingpro.net, (consulté le 22 octobre 2015)
  5. « HP-BTP AUBER 93 : F.Dassonville prolonge », sur velo-club.net, (consulté le 16 janvier 2017)
  6. B Bade, « Championnat d'Europe : Une préliste avec Bryan Coquard », sur lequipe.fr, l'Équipe, (consulté le 12 juillet 2017)
  7. Nicolas Mabyle, « Flavien Dassonville : « Aucune proposition » », sur directvelo.com,
  8. Dominique turgis, « Flavien Dassonville quitte les pros », sur directvelo.com,
  9. a et b Nicolas Gachet, « Flavien Dassonville signe en DN1 », sur directvelo.com, (consulté le 8 janvier 2018)
  10. Nicolas Mabyle, « Flavien Dassonville a « toujours l’âme d’un compétiteur » », sur directvelo.com, (consulté le 16 juillet 2018)
  11. Nicolas Gachet, « Etoile d'Or : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 16 juillet 2018)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :