Jules Monsallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Monsallier
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Boulogne-Billancourt, France Drapeau : France
Décès (à 65 ans)
Lieu Terrasson-Lavilledieu, France
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1927-1928 Drapeau : France Stade français
1928-1931 Drapeau : France Red Star
1931-1933 Drapeau : France Club français
1933-1937 Drapeau : France FC Sète
1937-1938 Drapeau : France Toulouse FC
1938-1939 Drapeau : France OGC Nice
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1928 - 1936 Drapeau : France France 3 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Jules Monsallier, né à Boulogne-Billancourt le 23 janvier 1907 et mort à Terrasson-Lavilledieu le 4 septembre 1972, est un footballeur international français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son poste de prédilection est ailier droit. Il compte trois sélections en équipe de France de football, France-Angleterre à Colombes au Stade olympique Yves-du-Manoir en 1928, France-Allemagne à Colombes au Stade olympique Yves-du-Manoir en 1931, France-Pays-Bas à Paris au Parc des Princes en 1936[1].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Monsallier effectue ses débuts au Stade français. C'est avec ce club qu'il obtient sa première sélection en équipe de Paris (1927[2]) puis en équipe de France (1928[3]). Il joue ensuite pour le Red Star qu'il quitte dès l'été 1931 pour rejoindre le Club français[4]. C'est avec le Club français qu'il fait ses débuts en professionnel en 1932-1933. Il quitte le Club quand ce dernier descend en D2 en 1932 et rejoint le FC Sète où il gagne le doublé championnat-coupe en 1934 et retrouve, une dernière fois, le Club France. Il joue ensuite pour Toulouse (1937-38) puis l'OGC Nice (1938-39).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]