Jules-Léon Chifflot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jules-Léon Chifflot
Image dans Infobox.
Léon Chifflot à la villa Médicis, à Rome.
Photographie anonyme (1901, détail),
Roubaix, La Piscine.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jules-Léon Chifflot, né le à Dole[1] et mort le à la clinique Hartmann à Neuilly-sur-Seine[2], est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Honoré Daumet, Charles Girault et Pierre Esquié, il remporte le Prix de Rome en 1898 et reçoit en 1905 une médaille d'honneur pour ses études sur l'habitat antique et la décoration de la Renaissance italienne[3].

Chevalier de la Légion d'honneur, membre du jury du Salon des artistes français, pensionnaire de l'Académie de France à Rome[4], il est célèbre pour ses travaux, avec Tony Garnier, à la Villa Médicis (1913)[5].

En 1912, il obtient, sur concours, la réalisation du nouvel Hôtel de Ville et musée-bibliothèque d'Épernay, les travaux commencent, l'ancienne mairie est démolie et les bureaux transférés dans un lieu provisoire, mais la guerre de 1914-1918 oblige à suspendre les travaux. En 1918, le coût de la poursuite des travaux est devenu trop lourd et le projet est abandonné. L'Hôtel de Ville s'installe en 1919 dans un ancien hôtel particulier construit en 1858 par Victor Lenoir[6]

Il est inhumé au Cimetière du Montparnasse (15e division)[7]

Une rue de Dole porte son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 289
  • Gilles Plum, Le Petit Palais : chef-d’œuvre de Paris 1900, 2005, p. 243
  • Philippe Dufieux, Tony Garnier: la cité industrielle et l'Europe, 2009, p. 151-155

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du Jura, commune de Dôle, acte de naissance no 199 année 1868 (vues 71/97)
  2. Archives des Hauts-de-Seine, Commune de Neuilly-sur-Seine, acte de décès no 371, année 1925 (vue 96/286)
  3. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 289
  4. Jules Guiffrey, Liste des pensionnaires de l'Académie de France à Rome, Firmin-Didot, 1908, p. 159
  5. Henri Broise, Vincent Jolivet, La villa Médicis et le couvent de la Trinité-des-Monts à Rome: Réinvestir un site antique, École française de Rome, 2009, p. 387
  6. [PDF] Le projet Chifflot sur le site Epernay.fr.
  7. Registre journalier d'inhumation de Paris Montparnasse de 1925 (page 26/31)

Liens externes[modifier | modifier le code]