Victor Lenoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victor Lenoir
Image illustrative de l’article Victor Lenoir
Ancienne gare Montparnasse à Paris.
Présentation
Nom de naissance Benoist Victor Lenoir
Naissance
Lyon
Décès (à 58 ans)
Paris
Nationalité Française
Activités architecte
Formation Beaux-Arts de Paris

Victor Lenoir ou Benoist Victor Lenoir (1805-1863), est un architecte français. Il fut entre autres architecte de compagnies des chemins de fer et réalisa notamment les gares de MontparnasseParis), Cherbourg et Rennes. Il est le frère d'Alphonse Lenoir (1804-1887), premier professeur sourd-muet en France avec Ferdinand Berthier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benoist Victor Lenoir est né le 12 avril 1805 (22 germinal an XIII) à Lyon[1]. Son père, Pierre Lenoir, est receveur principal des contributions indirectes et sa mère sans profession[2].

Il entre aux Beaux-Arts en 1825 ; il est l'élève d'Achille Leclère[3].

Jeune architecte, il réalise le Bazar Montesquieu en 1830, puis il devient l'adjoint de Joseph-Louis Duc pour la réalisation de la colonne de Juillet sur la place de la Bastille, terminée en 1840[3].

Nommé, vers 1840, architecte de la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest, il conçut de nombreuses gares et stations des lignes de Paris à Cherbourg et à Rennes. On lui doit notamment l'ancienne gare Montparnasse à Paris et celles de Cherbourg et de Rennes. Il fut également l'architecte de la Compagnie des chemins de fer des Ardennes et de la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France[3].

Il réalisa également des hôtels particuliers, des châteaux et des maisons à Paris et en Province[3].

Marié à Marie Louise Alexadrine Hervet, il eut deux fils. Il meurt, le 6 mai 1863, à son domicile au 17 du boulevard de la Madeleine dans le 1er arrondissement de Paris[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

En 1858, lors de l'inauguration de la ligne et de la gare de Cherbourg, il est décoré de la Légion d'honneur par l'Empereur Napoléon III.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son acte de naissance, librement consultable sur le site des Archives municipales de Lyon, division de l’Ouest, registre 2E79, Naissance an XIII, vue 62/120, acte 385
  2. a et b Selon son acte de décès, librement consultable sur le site des Archives départementales de Paris, registre V4E 37, vue 16, acte 561.
  3. a b c et d Notice nécrologique, « Benoist-Victor Lenoir », dans architecte à Paris, dans Revue générale de l'architecture et des travaux publics, volume 21, Schmid, 1863, pp. 141-142 (consulté le 19 février 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire du patrimoine rennais, Jean-Yves Veillard, Alain Croix, p. 207

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]