Monument à Louis Pasteur (Dole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monument à Louis Pasteur
Statue Louis Pasteur à Dole.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
Localisation
Cours Saint-Mauris (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Le Monument à Louis Pasteur est une statue érigée à Dole dans le Jura en France. Elle est inaugurée les 3 et 4 août 1902[1] sur le Cours Saint-Mauris et a vu sa construction financée par une souscription internationale. Son sculpteur est Antonin Carlès et son architecte Léon Chifflot.

Historique[modifier | modifier le code]

Trois ans après la mort de Louis Pasteur, en 1898, une souscription internationale est lancée sous le patronage de Félix Faure. Un concours est organisé en parallèle dont les attendus sont : maquette au 1/10e, inventaire des matériaux envisagés et finalisation de 2,50 m de haut au minimum[2].

Le projet d'Antonin Carlès et de Léon Chifflot remporte le concours (au 16 juillet 1898) parmi quinze projets[2].

En 1901, huit lieux de Dole sont envisagés pour accueillir la statue et la population est consultée. Le Cours Saint-Mauris est finalement choisi[2].

Description[modifier | modifier le code]

La statue est réalisé en bronze[2]. Elle représente Louis Pasteur pensant, debout sur un fût de pierre. Au pied de ce fût, un groupe allégorique composé d'une mère portant ses deux enfants malades. Un livre de science sculpté est déposé au pied[3].

Répliques[modifier | modifier le code]

Une réplique est située à Mexico[4], à l'intersection de la Paseo de la Reforma et de l'Avenida de los Insurgentes (es)[5], sur la plaza Louis Pasteur (19° 25′ 54,9″ N, 99° 09′ 30,6″ O). Inaugurée le , la statue a été offerte par la communauté française au Mexique pour le centenaire de l'indépendance du pays[6]. En 2006, lors de travaux sur la place, l'INAH a retrouvé sous la statue une capsule temporelle datant de sa construction[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annie Gay et Jacky Theurot, Histoire de Dole, Toulouse, Éditions Privat, , 287 p. (ISBN 2-7089-8333-4), p. 201.
  2. a b c et d « Monument à Louis Pasteur – Dole », sur monumen.net.
  3. « Monument à Louis Pasteur à Dole (39) », sur petit-patrimoine.com.
  4. Emmanuelle Raingeval, « Les monuments à Louis Pasteur : Portraits du découvreur dans la statuaire publique » dans Azélie Fayolle (dir.) et Yohann Ringuedé (dir.), La découverte scientifique dans les arts, Laboratoire LISAA, Université Paris-Est-Marne-la-Vallée, coll. « Savoirs en texte », (lire en ligne), p. 81–100 (90).
  5. (en) Christopher Ackerley et Lawrence J. Clipper, A Companion to “Under the Volcano”, Vancouver, University of British Columbia Press (en), , 476 p. (ISBN 0-7748-0199-9), p. 162.
  6. (en) Helen Escobedo (en) et Paolo Gori, Mexican Monuments: Strange Encounters, New York, Abbeville Press, , 251 p. (ISBN 0-89659-906-X), p. 118.
  7. (es) José Juan de Ávila, « Ponen 'pacheco' a Pasteur, casa de indigentes », El Universal,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]