Judo handisport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Judo (handisport))

Judo handisport
Picto
Fédération internationale Fédération internationale des sports pour personnes aveugles (IBSA)
Comité international paralympique (IPC)
Sport paralympique depuis 1988
Image illustrative de l’article Judo handisport
Judokas aux Jeux paralympiques de 1996 à Atlanta.

Le judo handisport (ou para-judo) est un sport adapté du judo qui est pratiqué par des personnes en situation de handicap sensoriel (visuel ou auditif), physique ou intellectuel.

Au niveau paralympique, seul le judo handisport pratiqué par les aveugles ou mal-voyants est reconnu et c'est la Fédération internationale des sports pour personnes aveugles (IBSA) qui est la fédération de référence[1]. En France, la Fédération française de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées (FFJDA) a reçu délégation le du ministère des Sports pour organiser la pratique du judo handisport[2]. Un partenariat a été noué entre la FFJDA et la Fédération française handisport (FFH), ainsi que la Fédération française du sport adapté (FFSA)[3].

Règles[modifier | modifier le code]

Handicap visuel[modifier | modifier le code]

Le judo handisport suit les règlements de la Fédération internationale de judo adaptés par l'IBSA[4].

Au judo handisport, le combat commence après que chacun des judokas a empoigné la veste de kimono de son adversaire. Cette prise dure le temps du match et permet à l'athlète de repérer la position et les mouvements de son adversaire.

Le combat se déroule sur un tatami comportant plusieurs zones (zone de compétition, zone de danger et zone de sécurité) identifiées par des couleurs mais aussi par des textures différentes. Les juges crient lorsque l'un des judokas sort du tapis.

Handicap auditif[modifier | modifier le code]

Le judo handisport pour personnes à handicap auditif est pratiqué par des judoka malentendants ou complètement non-entendants. Il existe une hiérarchie dans les handicaps afin de ne pas pénaliser les plus impactés par leur handicap. Le handicap est réellement pénalisant. En effet même si le judoka peut voir et se déplacer normalement, celui-ci ne perçoit évidemment pas les sons émanant de son entraîneur, ni ceux de l'arbitre.

Handicap physique[modifier | modifier le code]

Les personnes en situation de handicap physique peuvent aussi pratiquer le judo handisport en commençant le combat au sol, assis ou à genoux, pieds nus ou en chaussettes. Les techniques utilisées sont : soit des immobilisations, soit des étranglements, soit des clefs de bras.

Compétition[modifier | modifier le code]

Le judo pour personnes aveugles ou mal-voyantes est devenu un sport paralympique pour les hommes aux Jeux paralympiques de 1988 à Séoul en Corée et pour les femmes aux Jeux paralympiques de 2004 à Athènes.

Classification[modifier | modifier le code]

Pour participer aux compétitions, les athlètes doivent avoir une acuité visuelle inférieure à 10 % ou un champ visuel < 40 degrés de diamètre[5].

Les sportifs aveugles et mal-voyantes sont traditionnellement classés en trois catégories :

Classification habituelles des sportifs handicapés visuels
Catégorie Observations
B1 Joueurs aveugles et sans perception de la lumière.
B2 Joueurs ont une vision très basse des deux yeux, ou compte tenu de leur acuité visuelle (acuité visuelle < 2/60 ; LogMAR[6] 1,5-2,6 inclus), ou compte tenu de leur champ visuel (champ visuel <10 degrés de diamètre).
Description de la FFH : acuité visuelle ne dépassant pas 1/30e après correction ou champ visuel ne dépassant pas 5°.
B3 Les joueurs ont une basse vision des deux yeux, mais plus de vision que les joueurs B2. La vision est affectée ou compte tenu de leur acuité visuelle (acuité visuelle < 6/60 ; LogMAR 1-1.4 inclus), ou compte tenu de leur champ visuel (champ visuel < 40 degrés de diamètre).
Description de la FFH : acuité visuelle ne dépassant pas 1/10e après correction ou champ visuel ne dépassant pas 20°.

Cependant, au judo, les athlètes ne sont pas regroupés suivant ces catégories, mais, comme pour les valides, en catégories de poids. Cela signifie qu'un athlète totalement non-voyant peut se mesurer à un athlète mal-voyant pourvu qu'ils soient dans la même catégorie de poids.

Classification en judo handisport
Catégories de poids
Hommes moins de 60 kg entre 60 kg et 66 kg entre 66 kg et 73 kg entre 73 kg et 81 kg entre 81 kg et 90 kg entre 90 kg et 100 kg plus de 100 kg
Femmes moins de 48 kg entre 48 kg et 52 kg entre 52 kg et 57 kg entre 57 kg et 63 kg entre 63 kg et 70 kg entre 70 kg et 78 kg plus de 78 kg

Actuellement, des études sont menées depuis 2016 pour examiner l'opportunité de faire évoluer la classification en judo. Les premiers résultats ont été publiés en 2020[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IPC handbook - Chapter 2.7 - Schedule to bylaws sport governance and management, IPC, , 4 p. (lire en ligne).
  2. Arrêté du 31 décembre 2016 accordant la délégation prévue à l'article L. 131-14 du code du sport
  3. « Le partenariat », sur ffjudo.com, FFJDA (consulté le )
  4. Règles du judo IBSA 2021
  5. Rubrique Para-Judo de l'IPC.
  6. L'acuité visuelle est la capacité des yeux à détecter les détails fins et est la mesure quantitative de la capacité de l'œil à voir une image nette à une certaine distance. elle est souvent mesuré avec un tableau de Snellen ou un tableau LogMAR (en) (voir test de vision).
  7. (en) « The future of classification in IBSA Judo », sur ibsajudo.sport, IBSA (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]