Josey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Josey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
AbidjanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Gnakrou Josée PriscilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Genres artistiques

Josey est une chanteuse et auteure ivoirienne, au style situé entre coupé-décalé, afro-zouk, RnB contemporain, musique soul et afro-dance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Josey est née le 29 juin 1990 à Abidjan. À huit ans, elle réalise un live dans son église et par la suite intègre un groupe de rap dans son lycée et poursuit ses études pour être diplômée de l'École nationale d’administration de Côte d'Ivoire[1]. Elle décide d'embrasser une carrière musicale[1].

2008-2011 : début d'une carrière[modifier | modifier le code]

Comme genre musical Josey fait de la variété, de l'afro-zouk, du R&B, soul, afro-dance, rumba congolaise et afro-folk[2].

En 2003, elle est membre du groupe de rap Quarantaine (40T´N) de son lycée. Dans la même année elle fait la connaissance de Jc Karma et DJ Kalif. Par la suite, de nombreux featurings se font, comme sur le titre « Muvement chopy » de Marteau Pilon. Josey participe, en 2008/2009, à l’enregistrement des trois volumes Kenini 1, 2 & 3 d’Eric Didia "Roro", un artiste chanteur ivoirien et animateur radio.

Entre 2009 et 2011, Josey se produit dans un cabaret d’Abidjan, l’Acoustique, qui lui ouvre petit à petit les portes de la notoriété. Elle est invitée en prestation sur commande pour des interprétations. Elle participe à l’enregistrement des titres « Malaïka » et « Le réveil » de l’album Chercheur d’or (2010) de son compatriote Dabé Tusti Gilles Murris aka[Quoi ?] Tus-Ty, slammeur, enseignant et chroniqueur de l’émission La souris de la route sur Radio Nostalgie Abidjan.

2012-2018 : révélation et ascension[modifier | modifier le code]

À la fin de ses études à l’Ecole Nationale d’Administration, elle opte pour la carrière d’artiste.

En 2012, elle participe, sous son vrai nom Josée, à Castel Live Opéra, un concours africain destiné à détecter des talents vocaux, organisé par le groupe Castel et diffusé sur des télévisions de 10 pays en Afrique. À l’issue de ce concours, Josey termine à la deuxième place, ce qui ne la décourage pas mais lui donne plus de confiance et l’encouragement de ses proches. Ainsi, commence une série de collaborations.

En mars 2013, Josey fait un featuring avec le groupe Tour 2 Garde sur le titre J’veux m’en aller, une chanson afro-zouk/ afro-rap. On retrouve ce titre sur Les tubes du zouk 2013, les 2CD/DVD parus chez Chabine Prod le 8 mars 2013. En avril, elle pose sa voix sur Chéri(e), tu me saoules : Quand sortir devient une guerre des sexes, un single du duo R&B, afro-rap, ragga, Kil’Heur & Rikwane, qui devient un méga hit sur tout le continent la faisant connaitre du public africain.

En janvier 2014, Josey sort en solo le single On fait rien avec ça (une expression beaucoup utilisée en Côte d'Ivoire), une chanson dédiée aux femmes et qui la fait adopter du grand public. Le clip officiel récolte plus de 2 050 000 vues sur youtube[2]en un laps de temps. En septembre, elle collabore avec Dj Bonano sur Abidjan la joie, un single coupé-décalé[3]. En décembre, elle fait un featuring avec DJ Arafat sur Coba.

En janvier 2015, Josey sort son deuxième single Diplôme, qui récolte plus de 5 580 000 vues sur Youtube. Ce hit lui vaudra le surnom d’Avocate des femmes et sera apprécié par des artistes comme Youssoupha sur la toile.

2016 marque la sortie de son troisième single You Galoh, chanté dans sa langue maternelle. Elle livre une performance incroyable sur le single qui la positionne au titre de meneur de la musique ivoirienne côté feminin.

Fin 2017, elle sort Nagniouma, une chanson dans laquelle elle raconte le détachement difficile avec sa meilleure amie qui va se marier. En l'espace de deux semaines, le clip de cette chanson atteint la barre des 1 million de vues sur YouTube.

Toujours en 2017, elle interprète admirablement le titre Jour J-0, entièrement en lingala, fruit de sa collaboration avec le producteur et réalisateur de clips Tony Rodriguez (de son vrai nom Patrice Sanou) et l'ancien guitariste de Werrasson, Flamme Kapaya comme auteur compositeur. La performance de Josey est somme toute exceptionnelle, d'autant plus qu'elle ne comprend ni ne parle cette langue parlée en république démocratique du Congo et en république du Congo[4],[5],[6]. Le projet initial de 12 titres en rumba congolaise n'est pas allé à son terme, car Josey craignait de désorienter son public ivoirien.

Toutefois, la sortie du clip correspondant a été l'occasion de saluer la faculté d'adaptation de Josey, qui fait aussi bien la rumba congolaise, que la variété ou la musique mandingue.

En 2018, elle remplace la chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda en tant que coach dans le concours télé The Voice Afrique francophone ; elle y l'interprètera le titre Nangiouma avec ses talents (Manou, Chandrik'a, Victoire et Sean Milano)[Quoi ?] lors de l'ouverture de la soirée des Grands Shows de la deuxième saison de The Voice Afrique francophone.

La même année en 2018, elle a reçu de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs le titre d'« ambassadrice du droit d'auteur » en Côte d'Ivoire[7].

Distinction[modifier | modifier le code]

Poro Music Award[modifier | modifier le code]

En 2015 elle est nominée dans la catégorie Meilleur Espoir Féminin pour Abidjan Festival au Palais de la Culture d’Abidjan[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Qui est Josey? - abidjanshow.com », abidjanshow.com,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e f g et h « Josey - Côte d'Ivoire | cd mp3 concert biographie news | Afrisson », sur www.afrisson.com (consulté le 10 juillet 2017)
  3. Grand Poucet, « Clip BONANO ft Josey "Abidjan la joie" [GPtv] », (consulté le 25 mars 2018)
  4. PATRICK NDUNGIDI, « JOSEY : « J’AI TOUJOURS RÊVÉ DE CHANTER EN LINGALA » », Eventsrdc.com / (Le Courrier de Kinshasa),‎ (lire en ligne)
  5. Le Grand Maitre, « Josey Priscille - Le Documentaire », (consulté le 9 octobre 2018)
  6. Dylaurette YOUKOU, « People/actu : Josey très proche deTony Rodriguez, que se passe-t-il ? - Abidjanshow.com », Abidjanshow.com,‎ (lire en ligne)
  7. africatopsuccess.com
  8. JoseyVEVO, « Josey - Jour J-0 (Clip officiel) », (consulté le 9 octobre 2018)
  9. Josey Officiel, « Josey - Mise au point (Teaser Officiel Clip) », (consulté le 9 octobre 2018)