Joseph Racaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Racaille (homonymie).

Joseph Racaille (de son vrai nom Étienne Crubellier[1]) est un musicien, chanteur, auteur, compositeur et arrangeur français. Il a notamment travaillé pour Alain Bashung, Christophe Miossec, Olivia Ruiz et Thomas Fersen. Il signe la musique de plusieurs chorégraphies de Philippe Decouflé et notamment pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'Albertville[2].

Son œuvre personnelle se situe entre la chanson, la musique classique et la musique expérimentale. Au cours d'un entretien pour Planeta en 1985[3], Joseph Racaille s'inscrit dans la musique populaire, accessible, mais il cherche à "surprendre" et "faire autre chose", il site deux points de repère : Robert Wyatt et Moondog.

Il a fait partie de ZNR avec Hector Zazou, des Dignes Dindons avec Tony Truant, Cyril LeFebvre et Ernie Brooks, et a contribué à l'essor de la musique hawaïenne en France en cofondant l'Ukulélé Club de Paris avec Cyril LeFebvre et Brad Scott.

Joseph Racaille est un pionnier de l'autoproduction. En 1985, il cofonde avec Bruno Girard (de Bratsch) APASACA (Association Pour l'Aide et le Soutien Aux Créateurs Audacieux). Le premier disque produit en 1988 est « notes de voyages » du groupe Bratsch qui jusqu'à sa dissolution auto-produira ainsi tous ses disques ainsi que ses tournées[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1976 - ZNR, Barricades 3 (avec Hector Zazou)
  • 1978 - ZNR, Traité de Mécanique Populaire (avec Hector Zazou)
  • 1983 - 6 Petites Chansons
  • 1983 - Les Flots bleus (avec Patrick Portella)
  • 1990 - Parazite – Triton (Composition originale pour des chorégraphies de Philippe Decouflé)
  • 1997 - Joseph Racaille[5]
  • 1999 - Triton 2 Ter (Composition originale pour la chorégraphie de Philippe Decouflé)
  • 2000 - Racaille à Hawaii
  • 2000 - Caraï
  • 2000 - Signé Racaille
  • 2002 - Ukulélé Club de Paris, Manuia !

Arrangements[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Joseph Racaille », sur Discogs (consulté le 3 février 2019)
  2. Colette GODARD, « LES JEUX OLYMPIQUES D'ALBERTVILLE La cérémonie d'ouverture Féerie en apesanteur », Le Monde,‎ , p. 15
  3. Entretien pour Planeta réalisé en 1985 écouter en ligne
  4. DVD Brut de Bratsch 1973-2013, aux vingtième minute et suivantes, 2013, APASACA-INA-World village Harmonia Mundi.
  5. CD album paru le 20 mai 1997, sur le site de senscritique, consulté le 24 mars 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]