José del Solar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Del Solar
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pérou Univ. San Martín (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance (48 ans)
Lieu Lima
Taille 1,87 m
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Pérou Univ. de Deportes
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1986 - 1987 Drapeau : Pérou Deportivo San Agustín 61 (6)
1987 - 1989 Drapeau : Pérou Univ. de Deportes 56 (4)
1989 - 1992 Drapeau : Chili Universidad Católica 91 (2)
1992 - 1995 Drapeau : Espagne CD Tenerife 77 (4)
1995 - 1996 Drapeau : Espagne UD Salamanca 36 (6)
1996 - 1997 Drapeau : Espagne Celta de Vigo 29 (1)
1997 - 1998 Drapeau : Espagne FC Valence 12 (0)
1998 - 1999 Drapeau : Turquie Beşiktaş 27 (1)
1999 - 2000 Drapeau : Pérou Univ. de Deportes 35 (8)
2000 - 2001 Drapeau : Belgique FC Malines 17 (1)
2001 - 2002 Drapeau : Pérou Univ. de Deportes 37 (10)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1986-2001 Drapeau : Pérou Pérou 74 (9)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2005 Drapeau : Argentine Club Atlético Colón
2005-2006 Drapeau : Pérou Sporting Cristal
2007 Drapeau : Chili Universidad Católica
2007-2009 Drapeau : Pérou Pérou 6v, 6n, 16d
2010-2012 Drapeau : Pérou Univ. de Deportes 20v, 24n, 22d
2014 Drapeau : Pérou Univ. de Deportes
2016- Drapeau : Pérou Univ. San Martín
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 décembre 2015

José Guillermo del Solar Alvarez-Calderón (né le 28 novembre 1967 à Lima), surnommé Chemo, est un footballeur péruvien qui évoluait au poste de milieu de terrain. Il est aujourd'hui entraîneur.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Formé dans les divisions inférieures de l'Universitario de Deportes, Del Solar est prêté en 1986 au Deportivo San Agustín où il remporte le championnat du Pérou dès sa première année comme joueur professionnel. Revenu à l'Universitario l'année suivante, il est de nouveau sacré en 1987.

Il émigre au Chili en 1989 pour jouer à la Universidad Católica (vainqueur de la Coupe du Chili en 1991) puis s'exile en Espagne où il évolue durant six saisons, de 1992 à 1998, avec notamment une saison au FC Valence.

Après une pige en Turquie (Beşiktaş), il revient au Pérou à l'Universitario de Deportes et remporte deux championnats d'affilée en 1999 et 2000. Del Solar s'exile une dernière fois - en Belgique, au FC Malines - puis finit sa carrière avec le club qui l'avait formé dans sa jeunesse, l'Universitario de Deportes.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire).

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Par la suite, il est devenu entraîneur et a remporté un titre de champion du Pérou en 2005 avec le Sporting Cristal[1]. Il a aussi pris les rênes de la sélection du Pérou lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010[2], avec de mauvais résultats puisque la Blanquirroja finit bonne dernière de la poule de qualification sud-américaine[3].

Après avoir été entraîneur puis directeur sportif de l'Universitario de Deportes, Del Solar est nommé coach de la Universidad San Martín en décembre 2015[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « José del Solar y su paso por Sporting Cristal », sur libero.pe,‎ (consulté le 20 décembre 2015).
  2. (es) « "Chemo" Del Solar dirigirá a Perú en eliminatorias a Sudáfrica 2010 », sur eluniverso.com,‎ (consulté le 20 décembre 2015).
  3. (es) « Del Solar, DT de Perú, dirá adiós ante Honduras », sur laprensa.hn,‎ (consulté le 20 décembre 2015).
  4. (es) « Chemo del Solar es el nuevo entrenador de la San Martín », sur elcomercio.pe,‎ (consulté le 20 décembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]