Jonathan Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.
Jonathan Jackson
Description de cette image, également commentée ci-après
Jonathan Jackson à la PaleyFest en 2013.
Nom de naissance Jonathan Stevens Jackson
Surnom J.J, Jon, Jono
Naissance (37 ans)
Orlando, Floride
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Chanteur
Musicien
Séries notables General Hospital
Nashville
Site internet https://www.jonathanjackson.com/

Jonathan Stevens Jackson, né le à Orlando (Floride), est un acteur, chanteur et guitariste américain de country.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et Carrière[modifier | modifier le code]

Jonathan est né en Floride d’une mère Jeannine directrice et d’un père Richard Jackson Sr dermatologue (musicien à ses heures). Benjamin d’une famille de trois enfants, son Frère Richard Lee Jackson Jr est né le 29 mai 1979 à Redlands Canada et leur sœur Candice Jackson le 9 mars 1978. La famille emménage dans l’État de Washington, lors de vacances familiales, ils visitent les Studios Universal à Hollywood, lui et son frère s’essaient au jeu et l’un comme l’autre y prennent goût. Mais c’est tout d’abord Richard qui se lance. Jonathan lui commence sa carrière pour la télévision dans le soap Hôpital central (General Hospital) en octobre 1993, en 1994, le réalisateur Jonathan Prince lui donne sa chance au cinéma avec le film Camp Nowhere, il partage l’affiche avec Christopher Lloyd, Andrew Keegan, Jessica Alba. Depuis 2012, il joue Avery Barkley dans Nashville aux côtés de Hayden Panettiere et de Connie Britton. Il reçoit la même année un Grammy Award qu'il donne en 2018 aux moines orthodoxes du Mont Athos.

Famille[modifier | modifier le code]

À 20 ans, J. Jackson a épousé l'ancienne actrice de Hôpital central Lisa Vultaggio, le 21 Juin 2002. J.Jackson a déclaré au Chicago Sun-Times : « Certaines personnes pensaient que nous étions un peu jeunes pour nous marier. Mais on n'a pas vu la nécessité d'attendre. Quand ça marche, ça marche.»[1] Le couple a emménagé dans la ville natale de l'acteur à Battle Ground dans l'Etat du Washington, pour élever leur famille. Ils ont trois enfants : Caleb (né le 21 juin 2003), Adora (née à l'été 2005) et Titus Gabriel (né le 7 octobre 2010).

Religion[modifier | modifier le code]

Elevé par des parents membres de l'Église adventiste du septième jour,[2] Jackson s'est d'abord senti appartenir à ce qu'on appelle le Christianisme non dénominationnel,[3] et ne s'est jamais caché de sa foi.[4] En accord avec cette foi, J. Jackson est un promoteur de l'abstinence avant le mariage.[1],[5] Lors du discours de réception de son prix Award, J. Jackson a également remercié Dieu.[5] Lorsqu'il tournait dans Hôpital central, sa famille et lui animaient une « église à domicile » (home church en anglais) à Burbank, que plusieurs acteurs de la série fréquentaient, dont Lisa Vultaggio qui deviendra la femme de J. Jackson.[2] Dans un entretien accordé à Entertainment Weekly en 1999, Jackson explique en quoi ses croyances ont affecté ses choix de rôles d'acteur : « Je ne pourrais pas participer à un film qui porte directement atteinte à Dieu. [...] En tant qu'acteur, je peux certes être amené à jouer des personnages qui ont des croyances différentes des miennes, et je pourrais tout à fait jouer un personnage complètement athée et opposé à Dieu tant que ce n'est pas le message général du film »[6].

En 2012, lui et sa famille se convertissent à l'orthodoxie en se faisant baptiser dans l'église orthodoxe[7]. L'acteur mentionne un voyage en Roumanie et à Rome comme point de départ de sa réflexion sur l'histoire du christianisme[2],[3],[8]. Dans son discours de réception du prix Daytime Emmy Award, il a remercié la Sainte Trinité ainsi que les moines des enclaves orthodoxes du Mont Athos. Pour J. Jackson : « Ces gens consacrent leur vie à prier, non pas seulement pour eux-mêmes mais vraiment pour nous tous. Et je pense, en voyant toute la destruction, le chaos et la folie qu'on observe dans le monde, que si leurs prières n'étaient pas là la situation serait pire. J'ai ressenti le besoin de les remercier parce que je crois vraiment que leurs prières comptent »[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées CST 2002
  2. a b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Pravmir
  3. a b et c Tony Rossi, « Hollywood, Jesus and the Monks of Mount Athos : A Conversation with Actor Jonathan Jackson », Patheos, patheos.com, (consulté le 21 janvier 2013)
  4. « Lucky's Charms », Soap Opera Digest,‎
  5. a et b « The God Squad », Soap Opera Digest,‎
  6. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées EW May 99
  7. « L'acteur Jonathan Jackson offre son Emmy Award au Mont Athos ⋆ Orthodoxie.com », Orthodoxie.com,‎ (lire en ligne, consulté le 4 septembre 2018)
  8. « Jonatan Jackson – How I became Orthodox Christian » (consulté le 24 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]