Jonathan Barnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barnes .
Jonathan Barnes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Formation
École/tradition
Principaux intérêts
Distinctions
Docteur honoris causa de l'université de Genève (d)
Docteur honoris causa de l'université Humboldt de Berlin (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jonathan Barnes, né le 26 décembre 1942[1] à Much Wenlock dans le Shropshire, est un philosophe britannique. Il a enseigné pendant 25 ans à Oxford, puis à l'université de Genève et enfin à l'université Paris-Sorbonne. Spécialiste de philosophie ancienne, il a notamment traduit les présocratiques, Aristote, Sextus Empiricus, Alexandre d'Aphrodise, Porphyre, etc. Ses interprétations illustrent l'approche analytique de l'histoire de la philosophie. Il est le frère du romancier Julian Barnes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses études se sont faites au Balliol College de l'université d'Oxford, où il enseigna.

Il a enseigné le philosophie antique de 1994 à 2003 à l'université de Genève[2]. Il enseigne actuellement à l'Université de Paris-Sorbonne.

Publications principales[modifier | modifier le code]

  • (Éd.) avec Malcolm Schofield et Richard Sorabji, Articles on Aristotle (4 vol.), London, Duckworth, 1975.
  • The Presocratic Philosophers (2.vol), London, Routledge and Kegan Paul, 1979.
  • Éd.) avec Malcolm Schofield et Myles Burnyeat, Doubt and dogmatism : studies in Hellenistic epistemology, Oxford, Clarendon Press, 1980.
  • (Éd.) avec Julia Annas, The Modes of scepticism : ancient texts and modern interpretations, C.U.P., 1985.
  • (Éd.) avec Mario Mignucci, Matter and Metaphysics (Symposium Hellenisticum IV), Napoli, Bibliopolis, 1888.
  • Éd.) avec Miriam Griffin, Philosophia togata : essays on philosophy and Roman society, Oxford, Clarendon press, 1989.
  • The toils of scepticism, Cambridge, C.U.P., 1994.
  • The Cambridge Companion to Aristotle, Cambridge, C.U.P., 1996.
  • (Éd.) avec Miriam Griffin, Philosophia togata II  : Plato and Aristotle at Rome
  • Truth, etc.: six lectures on ancient logic, Oxford, Clarendon Press, 2007.

Traductions en langue anglaise[modifier | modifier le code]

  • Aristotle, Posterior Analytics, Oxforf, Clarendon Press, "Clarendon Aristotle Series", 1975.
  • Sextus Empiricus, Outlines of scepticism, C.U.P., 1994.
  • Porphyry, Introduction, Oxford, Clarendon press, 2003

Collaboration[modifier | modifier le code]

Introduction[modifier | modifier le code]

  • (texte, traduction et commentaire par Maddalena Bonelli ; avec une introduction de Jonathan Barnes) Timée le Sophiste, Lexique platonicien, Leiden, Brill, 2007.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur Jonathan Barnes[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Vienne, Philosophie analytique et histoire de la philosophie, Paris, Vrin, coll. « Problèmes et controverses », 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]