Joint Direct Attack Munition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
les différents types de bombes JDAM
GBU-31, une bombe Mk 84 de 906 kg équipée d'un GPS
F-15E larguant des GBU-31 de 906 kg en 2009.
GBU-31(v)3/B sous l'aile d'un B-52

Une bombe JDAM, pour Joint Direct Attack Munition est une bombe guidée par GPS produite par Boeing.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La JDAM n'est pas véritablement une nouvelle arme, mais constitue une amélioration des bombes existantes. Grâce à son guidage par centrale à inertie et GPS, il leur procure un surcroît de précision, notamment lorsque les conditions météorologiques réduisent l'efficacité du guidage par laser. Les variantes 113, 226, 453 et 906 kg sont respectivement désignées GBU-29, 38, 32 et 31.

Les premières générations de JDAM peuvent être larguées à 24 km de leur cible avec l'ajout d'ailes, un propulseur à poudre permet d'accroître leur portée à plusieurs dizaines de km. Leur coût unitaire est de 56 000 dollars américains.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premières livraisons ont débuté en mai 1998.

De telles bombes ont été utilisées par les forces armées des États-Unis pour la première fois durant la guerre du Kosovo en 1999 et en Afghanistan en 2001.

Elles sont depuis une partie importante de l'armement air-sol des forces aériennes occidentales.

La technologie est depuis la fin des années 2010 utilisée pour des mines navales larguées par avions telle la mine Quickstrike 64-ER[1].

Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie de 2022, les forces armées ukrainiennes reçoivent courant février 2023 un nombre et un type de JDAM non communiqués par les États-Unis[2]. L'aviation ukrainienne a dû procéder l'adaptation des bombes pour pouvoir les larguer depuis ses propres appareils. Un premier tir aurait été ainsi effectué le 6 mars 2023 contre des positions russes.[3]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Carte des utilisateurs de JDAM en bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Scott, « US Indo-Pacific Command completes Quickstrike-ER mine demonstration », sur Jane's, (consulté le ).
  2. (en) Joseph Trevithick, « Winged JDAM Smart Bombs Are Now Operational In Ukraine », sur The Drive, (consulté le )
  3. « Ukraine: des Mig, c'est bien, avec de l'armement moderne, c'est mieux », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le )
  4. (en) « JOINT DIRECT ATTACK MUNITION – EXTENDED RANGE », sur dst.defence.gov.au.
  5. (en) Benoît Denet, « DESERT FALCONS ON DUTY », sur keymilitary.com, .
  6. (en) David Pugliese, « Enhanced Paveway II and JDAMs the weapon of choice for RCAF during Iraq war, according to statistics », sur ottawacitizen.com, .
  7. (en) « Singapore To Buy 1,000 JDAM Bomb Kits From U.S. », sur aviationweek.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]