Johnny Sheffield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johnny Sheffield
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance John Matthew Sheffield Cassan
Naissance
Pasadena, Californie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 79 ans)
Chula Vista, Californie
Profession Acteur
Films notables Tarzan trouve un fils

Johnny Sheffield, de son vrai nom John Matthew Sheffield Cassan, est un acteur américain né le à Pasadena (Californie) et mort le à Chula Vista (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Johnny Sheffield est le fils de Reginald Sheffield, un acteur britannique, qui avait émigré avec sa famille à New York en 1914.

En 1938, à 7 ans, Sheffield joue au théâtre le rôle de Pud, dans la pièce de Paul Osborn On Borrowed Time, d'abord à Los Angeles puis à Broadway[1],[2]. La même année, il joue aussi le fils de Napoléon dans un court-métrage historique de la M-G-M[1].

Lorsque Metro-Goldwyn-Mayer passe une annonce pour trouver un jeune garçon susceptible de jouer le "fils" de Tarzan, Reginald Sheffield y répond et son fils passe une audition au milieu de 300 jeunes. Il est choisi par Johnny Weissmuller mais il ne sait pas nager... Il l'avoue à J. Weissmuller qui le fait plonger dans une piscine mais le retient avec ses genoux, faisant ainsi croire au studio qu'il n'y a pas de problème de ce côté-là[3].

Lorsqu'il ne tourne pas dans un Tarzan, Sheffield suit des études à l'école du studio, et joue de petits rôles comme par exemple dans la comédie musicale Babes in Arms (1939) avec Judy Garland et Mickey Rooney, ou dans Knute Rockne, All American (1940), où il joue Rockne enfant[2].

Il jouera ainsi dans huit films de Tarzan mais, même si les derniers sont de grands succès, il est maintenant un adolescent presque aussi grand que J. Weissmuller. Il signe alors avec Monogram Pictures, le studio de Poverty Row, pour tenir le rôle-titre de Bomba, The Jungle Boy (1949), rôle qu'il reprendra dans une série de films réalisés par Ford Beebe.

Sheffield entre à l'UCLA où il obtiendra un diplôme en commerce, et déménage à Yuma (Arizona). Il travaillera ensuite dans l'immobilier en Californie à Malibu et à Carmel, puis dans une entreprise important des homards de Baja California, et enfin deviendra un entrepreneur en bâtiment à San Diego[3].

Johnny Sheffield meurt d'une crise cardiaque chez lui à Chula Vista le 15 octobre 2010, après être tombé quelques heures plus tôt d'une échelle alors qu'il était en train de tailler un palmier[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ronald Bergan, Article nécrologique paru sur le site de The Guardian, consulté le 2 juin 2014
  2. a et b (en) Tom Vallance, Article nécrologique paru sur le site de The Independent, consulté le 2 juin 2014
  3. a b et c (en) Dennis McLellan, Article nécrologique paru sur le site du Los Angeles Times, consulté le 2 juin 2014