John Stuart Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Stuart Williams
Image illustrative de l'article John Stuart Williams

Surnom Cerro Gordo" Williams
Naissance
Mount Sterling, État du Kentucky
Décès (à 75 ans)
Mount Sterling, État du Kentucky
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Grade Army-USA-OF-05.svg Colonel (USA)
Confederate States of America General-collar.svg Brigadier général (CSA)
Années de service 1846 - 1848
1861-1865
Commandement Département de Virginie du sud-ouest
Conflits Guerre américano-mexicaine
Guerre de Sécession
John Stuart Williams
Fonctions
Sénateur des États-Unis
Prédécesseur Thomas C. McCreery
Successeur Joseph C.S. Blackburn
Membre de la chambre des représentants du Kentucky
Biographie

John Stuart Williams ( - ) est un général de l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession et un sénateur américain démocrate d'après guerre du Kentucky.

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Né près de Mount Sterling, Kentucky, Williams fréquente les écoles communes et est diplômé de l'université de Miami à Oxford, Ohio, en 1839. Il étudie le droit, est admis au barreau en 1840, et commencé à pratiquer à Paris, Kentucky. Il sert lors de la guerre américano-mexicaine, d'abord comme capitaine d'une compagnie indépendante attachée au 6th U.S. Infantry, et par la suite en tant que colonel du quatrième régiment des volontaires du Kentucky. Il reçoit le surnom de « Cerro Gordo Williams » pour sa bravoure à la bataille.

Williams est membre de la chambre des représentants du Kentucky en 1851 et 1853. Il devient connu comme l'un des principaux partisans des droits des États. Il est d'abord anti-sécessionniste, mais abhorre les politiques du président Abraham Lincoln et lie son sort à celui de la Confédération.

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

Avec le déclenchement des hostilités, Williams part pour Prestonburg au début de 1861 et est nommé colonel du 5th Kentucky Infantry. Il sert d'abord sur le théâtre oriental, d'abord sous les ordres d'Humphrey Marshall dans le sud-ouest de la Virginie. Il participe l'invasion malheureuse de Marshall du Kentucky oriental, en 1862. Il est promu au brigadier général à la fin de 1862 et reçoit le commandement du département du sud-ouest de la Virginie.

Il organise une brigade de cavalerie et aide à résister à l'invasion d'Ambrose Burnside de Tennessee oriental, à l'automne de 1863, en participant à la bataille de Blue Springs. Il démissionne de ce commandement et est transféré en Géorgie, assumant le commandement des régiments de cavalerie du Kentucky de Joseph Wheeler en juin 1864. Il reçoit une résolution formelle de remerciements du deuxième congrès confédéré à l'automne de 1864 pour ses actions lors de la bataille de Saltville. Il se rend en 1865.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Williams retourne chez lui après la guerre et continue à s'engager dans des activités agricoles, avec sa résidence à Winchester, Kentucky.

Il devient à nouveau membre de la chambre de l'État en 1873 et 1875. Il est candidat malheureux à l'élection du gouverneur du Kentucky en 1875, et est un électeur présidentiel pour le ticket démocrate en 1876. Il est élu au sénat des États-Unis en 1879 et sert du au . Il échoue à sa réélection et retourne à ses activités agricoles.

Williams s'implique dans le développement de la terre en Floride à la fin des années 1880. Avec un partenaire, l'homme d'affaires de Louisville Walter N. Haldeman, éditeur du Louisville Courier-Journal ; ils fondent la ville de Naples, en Floride.

Il meurt à Mount Sterling, en 1898, et est enterré dans le cimetière de Winchester à Winchester.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]