Hornets de Pittsburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hornets.
Hornets de Pittsburgh
Description de l'image Hornets de Pittsburgh.jpg.
Fondation 1936
1961
Disparition 1956
1967
Siège Pittsburgh (Pennsylvanie)
Patinoire (aréna) Duquesne Gardens[1]
Civic Arena
Couleurs Jaune et noir (1936-1956)
Rouge et blanc (1961-1967)
Ligue Ligue américaine de hockey
Équipe(s) affiliée(s) Toronto (LNH)
1961-1967

Les Hornets de Pittsburgh sont une franchise de hockey sur glace de la Ligue américaine de hockey qui a évolué de 1936 à 1956 puis de 1961 à 1967. Les Hornets étaient basés à Pittsburgh en Pennsylvanie aux États-Unis dans la patinoire des Pirates de Pittsburgh, le Duquesne Gardens, puis dans la patinoire du Civic Arena, futur domicile des Penguins de Pittsburgh[2]. Les Hornets ont remporté à trois reprises la Coupe Calder en 1952, 1955 et 1967.

L’équipe est des Hornets est une des trois franchises de hockey sur glace de la ville à avoir évolué dans une ligue professionnelle importante d’Amérique du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 4 octobre 1936 la franchise des Olympics de Détroit est vendue et transférée à Pittsburgh. La nouvelle franchise fait ses débuts au sein de la Ligue internationale américaine de hockey (qui deviendra plus tard la Ligue américaine de hockey) pour la saison 1936-1937[3].

Précédemment, la ville de Pittsburgh était représentée dans le monde du hockey sur glace par la franchise des Shamrocks de la Ligue internationale de hockey.

Ils remportent à deux reprises la Coupe Calder en 1952 et en 1955. Ils jouent ainsi jusqu'au début de la saison 1955-1956, année où leur patinoire est démolie. Les Hornets déménagent alors à Rochester pour devenir les Americans de Rochester.

En 1961, la construction de la nouvelle patinoire de Pittsburgh est finie, elle a coûté 22 millions de dollars. Le Civic Arena accueille ainsi une nouvelle franchise qui reprend le nom des Hornets et rejoint la LAH pour la saison 1961-1962. La nouvelle franchise décide alors de s’affilier avec les Maple Leafs de Toronto de la Ligue nationale de hockey afin de profiter de l’expérience de certains joueurs de la franchise de la LNH. L’équipe joue dans la LAH jusqu'à l'expansion en 1967 de la Ligue nationale de hockey et la création d'une nouvelle franchise, les Penguins.

Au cours leur dernière saison, la franchise est dirigée par Aldege Bastien, ancien gardien de but vedette de l’équipe reconverti en tant qu’entraîneur. Ils remportent leur troisième titre de champion de la LAH ainsi que leur troisième Coupe Calder en battant les Americans de Rochester sur le score de quatre matchs à zéro. La première équipe des Penguins est composée de neuf des joueurs de Hornets, champion de la Coupe Calder[4].

Trophées[modifier | modifier le code]

Cette section présente les trophées gagnés par les joueurs et par la franchise.

Trophées d'équipe[modifier | modifier le code]

Trophée John D. Chick

Ce trophée récompense le champion de la division Ouest de la LAH.

Trophée F.G. « Teddy » Oke

Ce trophée récompense le champion de la division Est. Cela dit du temps où la ligue ne comptait qu’une seule division (de 1953 à 1961 puis en 1967), il récompensait le champion de la LAH. Ainsi, les Hornetsont remporté ce trophée à plusieurs reprises en 1952, 1955 et 1967.

Coupe Calder

La Coupe Calder est l’ultime trophée de la LAH décerné à l’équipe qui remporte les séries éliminatoires. À chaque fois que les Hornets ont gagné le titre de champion de la saison, ils ont également remporté la Coupe Calder (en 1952, 1955 et 1967).

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Trophée Harry « Hap » Holmes

Ce trophée, introduit en 1947, récompense jusqu'en 1971, le gardien avec la plus petite moyenne de buts alloués (et ayant joué au moins 50 % des parties de son équipe en saison régulière). En 1972, il est attribué au(x) gardien(s) de l'équipe ayant encaissé le moins de buts (et ayant joué au moins 25 parties).

Trophée Eddie Shore

Le trophée Eddie Shore est attribué annuellement au meilleur défenseur de la saison. Le trophée a été remis pour la première fois en 1959. Bob McCord est le seul Hornets à avoir gagné ce trophée. Il l’a remporté lors de la dernière saison de la franchise en 1967.

Trophée Dudley « Red » Garret

Le trophée Garret est remis au meilleur joueur dans sa première saison dans la LAH, on parle alors de meilleure recrue. Roger Crozier, gardien de but de l’équipe, remporte ce trophée en 1964.

Trophée John B. Sollenberger

Le trophée Sollenberg récompense le meilleur pointeur de la saison. Il est remis la première fois en 1948 sous le nom de trophée Wally Kilrea. Sid Smith et ses 112 points remporte en 1949 le trophée qui ne porte déjà plus le nom de Kilrea mais celui de Carl Liscombe, vainqueur la saison précédente. En 1939, le trophée n'existe pas mais si cela avait été le cas Don Deacon l'aurait remporté avec ses 65 points.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Nota : PJ = parties jouées, V = victoires, D = défaites, N = matchs nuls, Pts = points, %V = pourcentage de victoire sur la saison, BP = buts pour, BC = buts contre.

Saison PJ V D N Pts  %V BP BC Classement Séries éliminatoires
1935-36[5] 46 18 27 1 37 40,20 % 137 170 4e division Ouest Non qualifiés
1936-1937[6] 48 22 23 3 47 49,00 % 122 124 2e division Ouest --
1937-1938 48 22 18 8 52 54,20 % 100 104 2e division Ouest --
1938-1939 54 22 28 4 48 44,40 % 176 166 4e division Ouest --
1939-1940 56 25 22 9 59 52,70 % 152 133 3e division Ouest -
-
Symbol oppose vote.svg Providence
1940-1941[7] 56 21 29 6 48 42,90 % 156 170 3e division Ouest Symbol support vote.svg 2-1 Springfield
-
Symbol oppose vote.svg 1-2 Hershey
1941-1942 56 23 28 5 51 45,50 % 210 223 5e division Ouest Non qualifiés
1942-1943 56 26 24 6 58 51,80 % 183 203 3e division Ouest Symbol oppose vote.svg 0-2 Indianapolis
1943-1944 52 12 31 9 33 31,70 % 140 181 3e division Ouest Non qualifiés
1944-1945 60 26 7 27 59 65,80 % 267 247 3e division Ouest Non qualifiés
1945-1946 62 30 22 10 70 56,50 % 262 226 2e division Ouest Symbol support vote.svg 2-1 Hershey
Symbol oppose vote.svg 1-2 Cleveland
1946-1947 64 35 19 10 80 62,50 % 260 188 3e division Ouest Symbol support vote.svg 2-1 New Haven
Symbol support vote.svg 2-0 Buffalo
Symbol oppose vote.svg 3-4 Hershey
1947-1948 68 38 18 12 88 64,70 % 238 170 2e division Ouest Symbol oppose vote.svg 0-2 New Haven
1948-1949 68 39 19 10 88 64,70 % 301 175 4e division Ouest Non qualifiés
1949-1950 70 29 26 15 73 52,10 % 215 185 4e division Ouest Non qualifiés
1950-1951 71 31 33 7 69 48,60 % 212 177 3e division Ouest Symbol support vote.svg 3-0 Springfield
Symbol support vote.svg 3-0 Hershey
Symbol oppose vote.svg 3-4 Cleveland
1951-1952 68 46 19 3 95 69,90 % 267 179 1er division Ouest Symbol support vote.svg 4-1 Hershey
Qualifié d’office pour la finale
Symbol support vote.svg 4-2 Providence
 1re Coupe Calder
1952-1953 64 37 21 6 80 62,50 % 223 149 2e de la LAH Symbol support vote.svg 3-0 Hershey
--
Symbol oppose vote.svg 3-4 Cleveland
1953-1954 70 34 31 5 73 52,10 % 250 222 4e de la LAH Symbol oppose vote.svg 2-3 Hershey
1954-1955 64 31 25 8 70 54,70 % 187 180 1er de la LAH Symbol support vote.svg 3-1 Springfield
--
Symbol support vote.svg 4-2 Buffalo
  2e Coupe Calder
1955-1956 64 43 17 4 90 70,30 % 271 186 2e de la LAH Symbol oppose vote.svg 1-3 Cleveland
 
1961-1962 70 10 58 2 22 15,70 % 177 367 4e division Ouest Non qualifiés
1962-1963 72 20 48 4 44 30,60 % 200 317 4e division Ouest Non qualifiés
1963-1964 72 40 29 3 83 57,60 % 242 196 1er division Ouest Symbol oppose vote.svg 1-4 Québec
1964-1965 72 29 36 7 65 45,10 % 228 256 3e division Ouest Symbol oppose vote.svg 1-3 Buffalo
1965-1966 72 38 33 1 77 53,50 % 236 218 3e division Ouest Symbol oppose vote.svg 0-3 Cleveland
1966-1967 72 41 21 10 92 63,90 % 282 209 1er division Ouest Symbol support vote.svg 4-1 Hershey
--
Symbol support vote.svg 4-0 Rochester
  3e Coupe Calder
Saison PJ V D N Pts  %V BP BC Classement

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Hornets ont joué dans le Duquesne Garden jusqu’en 1956, année de sa démolition. Une nouvelle franchise reprend leur activité cinq ans plus tard et inaugure le Civic Arena.
  2. (en) Historique sur le site pittsburghhockey.net.
  3. (en) Historique de la LAH sur le site officiel
  4. (en) Joe Starkey, Tales from Pittsburgh Penguins, Sport Publishing LLC, 2006 (ISBN 978-1-58261-199-0)
  5. (en) Cette saison correspond à la saison des Shamrocks dans la LIH, source http://hockeydb.com/.
  6. (en) Saisons de la franchise du temps de l'IAHL sur http://www.hockeydb.com/.
  7. (en) Saisons de la franchise dans la LAH sur http://www.hockeydb.com/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]