Jennifer Simpson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jennifer Barringer)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barringer et Simpson.
image illustrant l’athlétisme image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant l’athlétisme et une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jennifer Simpson Portail athlétisme
Jennifer Barringercrop.jpg
Jennifer Barringer lors des sélections olympiques américaines 2009
Informations
Disciplines 1 500 m, 3 000 m steeple
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (29 ans)
Lieu Webster City
Taille 1,65 m
Poids 54 kg
Palmarès
Championnats du monde 1 1 -
Ligue de diamant 1 - -

Jennifer Simpson (née Barringer le à Webster City) est une athlète américaine, spécialiste des courses de fond et de demi-fond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son meilleur temps sur 3 000 m steeple est de 9 min 22 s 26, record d'Amérique du Nord et central, obtenu à Pékin, le 17 août 2008. Elle bat à nouveau ce record lors de la finale des Mondiaux à Berlin, un an jour pour jour après en 9 min 12 s 50 (AR).

Le 1er septembre 2011, elle remporte le titre du 1 500 m lors des championnats du monde de Daegu en Corée du sud, en 4 min 05 s 40, devant la Britannique Hannah England et l'Espagnole Natalia Rodríguez[1]. Elle devient la première américaine titrée sur la distance depuis Mary Decker en 1983. Deux ans plus tard à Moscou, elle ne conserve pas son titre mondial. Elle remporte tout de même l'argent.

En 2014 à Paris, elle bat le record continental avec 3 min 57 s 22. Ce record est battu par Shannon Rowbury en 2015 avec 3 min 56 s 29 dans une course où Genzebe Dibaba bat le record du monde. Aux Championnats du monde de Pékin en août 2015, Simpson termine avant-dernière de la finale : à 600 m de l'arrivée, elle perd sa chaussure gauche et termine sans. En fin de course, son pied est même en sang.

Dopage[modifier | modifier le code]

Le 19 novembre 2015, Simspon est reclassée 4e des championnats du monde 2009 de Berlin à la suite de la disqualification de la vainqueur, l'Espagnole Marta Dominguez[2],[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Place Épreuve
2008 Jeux olympiques Pékin 9e 3 000 m steeple
2009 Championnats du monde Berlin 4e 3 000 m steeple
2011 Championnats du monde Daegu 1re 1 500 m
2013 Championnats du monde Moscou 2e 1 500 m
2014 Ligue de diamant 1re 1 500 m
2015 Championnats du monde Pékin 11e 1 500 m

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats des États-Unis :
    • 1 500 m : vainqueur en 2014 et 2015
    • 3 000 m steeple : vainqueur en 2007 et 2009
    • 5 000 m : vainqueur en 2013

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
800 m 2 min 01 s 20 Drapeau : États-Unis Los Angeles
1 500 m 3 min 57 s 22 Drapeau : France Saint-Denis
3 000 m 8 min 29 s 58 Drapeau : Belgique Bruxelles 5 septembre 2014
3 000 m steeple 9 min 12 s 50 Drapeau : Allemagne Berlin
5 000 m 15 min 05 s 25 Drapeau : Suède Stockholm

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]