Jel (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jel.
Jel
Nom de naissance Jeffrey James Logan[1]
Naissance Arlington Heights, Illinois, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Producteur, rappeur
Genre musical Hip-hop alternatif
Instruments Sampler
Années actives Depuis 1997
Labels anticon., Mush Records, Lex Records, Fieldwerk Recordings

Jel, de son vrai nom Jeffrey James Logan, né à Arlington Heights, dans l'Illinois, est un producteur de hip-hop américain. Cofondateur du label indépendant anticon.[2], Jel produit beaucoup de titres pour ses camarades du label, et publie en solo plusieurs albums d'instrumentations. Il fait aussi partie de quelques groupes, dont Subtle, Themselves (avec Doseone) et 13 and God (projet entre The Notwist et Themselves)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jel publie son premier album solo, 10 Seconds, au label Mush Records en 2002. L'album est nommé d'après le temps de sampling du E-mu SP-1200[4]. Il fait participer Dax Pierson, Odd Nosdam, Doseone, et Alias[5]. Son deuxième album solo, Soft Money, est publié sur anticon. en 2006. L'album fait notamment participer Dosh, Wise Intelligent des Poor Righteous Teachers, et Stefanie Böhm de Ms. John Soda[6].

Il publie son troisième album solo, Late Pass, sur anticon. en 2013[7].

Style et influences[modifier | modifier le code]

Jel est principalement producteur. Il est connu pour l'usage du SP-1200 et du MPC2000XL[8]. Il produit pour de nombreux artistes de hip-hop underground comme Deep Puddle Dynamics, Atmosphere, Sole, Sage Francis[9] et Serengeti[10]. Jel est également rappeur. Il fournit les parties vocales de son album Soft Money[11]. Il utilise en live les pads de la machine pour s'en servir comme d'un instrument. Son second album, intitulé 10 Seconds, fait référence à la boîte à rythmes SP12, machine qui a été très utilisée dans le milieu du hip-hop, et au fait que la durée des samples enregistrés sur celle-ci ne peut excéder dix secondes. Chacun des titres de cet album correspond à une des fonctions de l'appareil.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Greenball (6months)
  • 2001 : 10 Seconds (Mush Records)
  • 2003 : Greenball II (en édition limitée)
  • 2006 : Soft Money (anticon.)
  • 2007 : Greenball 3rd
  • 2012 : Greenball 3.5
  • 2013 : Late Pass
  • 2014 : Greenball 4
  • 2015 : Greenball 5

Participations[modifier | modifier le code]

  • 2002 : The Meat and Oil EP (Mush)
  • 2006 : WMD / All Around (anticon.)

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Them(avec Themselves)
  • 2001 : Summer (avec Subtle)
  • 2002 : Autumn (avec Subtle)
  • 2002 : Winter (avec Subtle)
  • 2003 : The No Music (avec Themselves)
  • 2003 : Spring (avec Subtle)
  • 2003 : The No Music of AIFFS (2003) (avec Themselves)
  • 2004 : A New White (avec Subtle)
  • 2004 : Earthsick (avec Subtle)
  • 2005 : 13 and God (avec 13 and God)
  • 2006 : Wishingbone (2006) (avec Subtle)
  • 2006 : For Hero: For Fool (avec Subtle)
  • 2008 : Live In Japan(avec 13 and God)
  • 2011 : Own Your Ghost (avec 13 and God)
  • 2007 : Yell&Ice (avec Subtle)
  • 2008 : Exiting Arm (avec Subtle)
  • 2009 : The FREEhoudini (2009) (avec Themselves)
  • 2009 : CrownsDown (2009) (avec Themselves)
  • 2010 : CrownsDown and Company (2010) (avec Themselves)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian S. Port, « Unsettled: Jel and the Anticon Label Celebrate 15 Years of Weirdo Hip-Hop », SF Weekly,‎ (consulté le 22 août 2015).
  2. (en) Meaghann Korbel, « Review: Jel’s Greenball 3.5 », Alarm,‎ (consulté le 22 août 2015).
  3. (en) Peter Holslin, « Jel Is the Mr. Miyagi of Beat Machines », LA Weekly,‎ (consulté le 22 août 2015).
  4. (en) Brad Haywood, « Jel: 10 Seconds », Pitchfork Media,‎ (consulté le 22 août 2015).
  5. (en) Thomas Quinlan, « Jel - 10 Seconds », Exclaim!,‎ (consulté le 22 août 2015).
  6. (en) Brian Howe, « Jel: Soft Money », Pitchfork Media,‎ (consulté le 22 août 2015).
  7. (en) Bram E. Gieben, « Jel - Late Pass », The Skinny,‎ (consulté le 22 août 2015).
  8. (en) Meaghann Korbel, « Q&A: Jel », Alarm,‎ (consulté le 22 août 2015).
  9. (en) Todd Burns, « Jel - 10 Seconds », Stylus Magazine,‎ (consulté le 22 août 2015).
  10. (en) Jonah Bromwich, « Serengeti: C.A.R. », Pitchfork Media,‎ (consulté le 22 août 2015).
  11. (en) David Jeffries, « Soft Money - Jel », AllMusic (consulté le 26 avril 2014).