Jeanne-Irène Biya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeanne-Irène Biya
Jeanne-Irène Biya
2e Première dame du Cameroun
 – 
Prédécesseur Germaine Ahidjo
Successeur Chantal Biya
Biographie
Date de naissance 1935
Lieu de naissance Monengombo
Date de décès (57 ans)
Lieu de décès Yaoundé
Conjoint Paul Biya

Jeanne-Irène Biya, née en 1935 à Monengombo et morte le à Yaoundé est la première épouse du 2e président de la République du Cameroun, Paul Biya. Elle est ainsi la deuxième Première dame du Cameroun, et ce, depuis l'accession de son mari au pouvoir en 1982 jusqu'à son propre décès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1935, Jeanne-Irène Biya est originaire d'Endom, dans le département du Nyong-et-Mfoumou. Elle grandit dans la famille Ava-Ava, éduquée par son oncle Thomas Bitomo Ava, producteur, exportateur de cacao, petit frère de Jean Louis Ava-Ava, ancien député pendant des décennies dans le Nyong-et-Mfoumou, président du groupe parlementaire UNC (parti unique) à l'Assemblée Nationale. Elle est sage-femme à l'hôpital central de Yaoundé, après avoir étudié à l'École des sages femmes de Nantes. Paul Biya la rencontre et l'épouse à Antony, en France, le 2 septembre 1961. Ils ont un fils, Franck Emmanuel-olivier Biya. Elle mène alors plusieurs actions humanitaires et de bienfaisance. Selon les sources officielles, elle décède le 29 juillet 1992, au palais de l'Unité de Yaoundé, des suites d'une courte maladie. Elle est inhumée le 1er août 1992 au palais de Mvomeka'a. Le président se remarie en 1994 avec Chantal Vigouroux.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est la sœur aînée de Robert Nkili (ministre du Travail entre 2002 et 2011 et ministre des Transports entre 2011 et 2015) et la tante de Louis-Paul Motaze, ministre de l'Economie, de la Planification et de l'aménagement du territoire[1], ainsi que la cousine de feu Joseph Emmanuel Ava-Ava, homme d'affaire, député du Nyong-et-Mfoumou (1997-2003).

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]