Jean Thibaudeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibaudeau.
Jean Thibaudeau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Jean Thibaudeau, né le 7 mars 1935 à La Roche-sur-Yon (Vendée) et mort le 18 décembre 2013[1] à Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Romancier, essayiste, auteur dramatique et traducteur, Jean Thibaudeau a été membre du comité de rédaction de la revue Tel Quel à partir de juin 1960, et était un spécialiste de Francis Ponge avec qui il a échangé une correspondance.

Il a traduit en français les œuvres de Julio Cortázar, d'Edoardo Sanguineti, d'Italo Calvino.

Il est aussi l'auteur, dès 1961, d'une œuvre radiophonique novatrice[2] qui a été traduite et adaptée dans de nombreux pays, et qui a été redécouverte en 1998.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une cérémonie royale, Paris, éditions de Minuit, 1960 — prix Fénéon.
  • Ouverture, Paris, éditions du Seuil, 1966.
  • Ponge, Paris, Gallimard, collection « La bibliothèque idéale », 1967
  • Imaginez la nuit, roman, Paris, Le Seuil, collection « Tel Quel », 1968
  • Mai 1968 en France, précédé de Printemps rouge par Philippe Sollers, Paris, Le Seuil, collection « Tel Quel », 1970. Ré-édition Phonurgia Nova, 1998.
  • Socialisme, avant-garde, littérature : interventions, Paris, Éditions sociales, 1972.
  • Ouverture... Roman noir ou Voilà les morts, à notre tour d'en sortir, Paris, Le Seuil, 1974.
  • L'Amour de la littérature, Paris, Flammarion, 1978.
  • L'Amérique, Paris, Flammarion, collection Digraphe, 1979. (ISBN 2-08-062513-6)
  • Journal des pirogues, Paris, L'Un dans l'autre, collection « Palimpsestes », 1984. (ISBN 2-904545-01-8)
  • Mémoires : album de familles, Seyssel, éd. Comp'Act, collection « Liber », 1987.
  • Souvenirs de guerre : poésies et journal, suivi de Dialogues de l'aube, Paris, Hatier, collection « Haute Enfance », 1991. (ISBN 2-218-03750-5)
  • Comme un rêve : roman et autre histoires, Paris, Écriture, 1994. (ISBN 2-909240-09-6)
  • Mes années « Tel quel » : mémoire, Paris, Écriture, 1994. (ISBN 2-909240-10-X)
  • Lettres à Jean Thibaudeau par Francis Ponge, présentation et notes du destinataire, Cognac, Le Temps qu'il fait, 1999.
  • Préhistoires, Monaco / Paris, éd. du Rocher, collection « Esprits libres », 2004. (ISBN 2-268-04931-0)
  • Ouverture [romans], Grenoble, De l'incidence, 2011. (ISBN 978-2-918193-06-7)
  • Dans la Neige : collection diptyque aux éditions de la revue Promesse, illustrations de Sylvie Salgues, 1971 (7 exemplaires de I à VII illustrés de 7 aquarelles originales, et 50 exemplaires de 8 à 57 illustrés de 7 estampes en couleurs ; chaque exemplaire signé par l'auteur et l'illustratrice)

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Entretiens radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • [Cinq] entretiens avec Alain Robbe-Grillet, France-Culture, 1975. 1 disque compact enregistrable (1 h 07 min 55 s), Institut national de l'audiovisuel, Collection Entretiens avec..., 1986
  • [Quatre] entretiens avec Italo Calvino, France-Culture, 1976. 2 disques compact enregistrables (54 min 27 s et 51 min 19 s), Institut national de l'audiovisuel, Collection Entretiens avec..., 1986

Fictions radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • Reportage international d'un match de football réalisé par Alain Trutat, France-Culture, 1961. 1 disque compact (74 min), éditions Phonurgia nova / Ina, Collection Les Grandes heures de la radio.., 1998. (ISBN 2-908325-09-8)
  • Mai 68 en France, 1 livre et 1 disque compact d'archives sonores des événements de mai par Europe1, éditions Phonurgia nova, Collection Les Grandes heures de la radio.., 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Thibaudeau, point à la ligne, sur le site Liberation.fr
  2. Jean Thibaudeau n'est plus, sur le blog phoniurganova.blog.lemonde.fr