Jean Rigaud (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Rigaud.

Jean Rigaud
Fonctions
Député de la 5e circonscription du Rhône

(13 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 5 juin 1988
Réélection 28 mars 1993
1er juin 1997
Législature IXe, Xe et XIe
Groupe politique UDF (1988-1993)
UDFC (1993-1997)
UDF (1997-2002)
Prédécesseur Lui-même (indirectement)
Successeur Philippe Cochet

(4 ans, 8 mois et 30 jours)
Élection 21 juin 1981
Législature VIIe
Groupe politique UDF
Successeur Lui-même (indirectement)
Député du Rhône
(scrutin proportionnel à un tour)

(2 ans, 1 mois et 12 jours)
Élection 16 mars 1986
Législature VIIIe
Groupe politique UDF
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Rambert-d'Albon (Drôme)
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Écully (Rhône)
Nationalité Française
Parti politique UDF
Fratrie Paulette Rigaud (Soeur)
Conjoint Yvette Rigaud
Enfants Marie-Noëlle Rigaud France Rigaud Jean-Paul Rigaud Jean-Yves Rigaud

Jean Rigaud, né le à Saint-Rambert-d'Albon (Drôme) et mort le à Écully (Rhône), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de Centrale Lyon, il est élu député de la 5e circonscription du Rhône en 1981, réélu en 1986, 1988, 1993 et 1997. Il est élu maire d'Écully de 1971 à 1995. Il était également vice-président de la Communauté urbaine de Lyon chargé de l'urbanisme de 1977 à 1995, et à ce titre président de l’Agence d’urbanisme de la communauté urbaine, nouvellement créée en 1978. Il exercera cette dernière fonction jusqu’en 1995. Il a présidé le Sytral, le syndicat et autorité organisatrice qui gère les transports en communs dans l'agglomération lyonnaise pendant six ans, de 1989 à 1995[1].

Affaibli par la maladie, il décède le . Ses obsèques se déroulent à l'église Saint Blaise d'Écully[2].

Le 20 mars 2010, la rue du Stade à Écully est rebaptisée « rue Jean Rigaud » lors d'une cérémonie en présence de membres de sa famille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]