Jean-Yves Welschinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Yves Welschinger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Viatcheslav Kharlamov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jean-Yves Welschinger est un mathématicien français, né en 1974, auteur en 2005 du "théorème de Welschinger" prolongeant les résultats de Chasles sur les coniques : Soient 5 ellipses dans un plan, non sécantes ; il existe au moins 32 coniques réelles tangentes à ces cinq ellipses. Il montre aussi un cas où il n'en existe que 32 effectivement (le résultat est donc optimal). Ses travaux sont récompensés en 2009 par la médaille de bronze du CNRS[1].

Il est conférencier invité au congrès des mathématiciens d’Hyderabad en 2010.

Historique et prolongements[modifier | modifier le code]

En 1865, Chasles avait montré que pour cinq coniques planes, il existait 3264 coniques, réelles ou complexes, tangentes à ces cinq coniques". Le résultat de Welschinger, précisant certaines des solutions réelles à ce problème, vient ouvrir des pistes sur la géométrie énumérative réelle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Article sur Jean-Yves Welschinger, sur le site du CNRS, à l'occasion de sa médaille de bronze. Liste des lauréats de la médaille de bronze de 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]