Jean-René Jouenne d'Esgrigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-René Jouenne d'Esgrigny
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Alès (Gard)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean-René Jouenne d'Esgrigny né à Paris le et mort à Alès (Gard) le [1], est un militaire français d'une ancienne famille noble qui compte plusieurs brigadiers des armées dans les dix-septième et dix-huitième siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il embrassa de bonne heure la carrière militaire ; quitta la France à la suite des troubles révolutionnaires et fit les campagnes de la Révolution française sous les ordres du prince de Condé.

La bravoure, dont il donna des preuves en plusieurs occasions, lui fit obtenir la croix de Saint-Louis le .

Après le retour des Bourbons en 1814, le comte d'Esgrigny fut élevé par le roi Louis XVIII au grade de maréchal de camp et nommé aide de camp du prince de Condé, qu'il avait toujours suivi fidèlement, même aux jours du malheur.

Il fut ensuite appelé au commandement militaire du département de Saône-et-Loire, et nommé, le , commandant de l'ordre de Saint-Louis.

À la Révolution de 1830, M. d'Esgrigny fut admis à la retraite et rentra dans la vie civile.

Il vivait à Aimargues.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du Gard, acte de décès n°301

Bibliographie[modifier | modifier le code]