Jean-Paul Loth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Loth
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loth (homonymie).

Jean-Paul Loth, né le à Strasbourg, est un entraîneur de tennis français, ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis et consultant tennis à la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Loth est le plus jeune d'une famille de cinq enfants. Il connaît la guerre et le départ pour le centre de la France durant son enfance. Plus tard, il s'immerge avec ses deux sœurs et ses deux frères dans le monde du tennis grâce au hall de tennis situé à proximité de leur maison. Puis il bénéficiera dans les années 1950 d'une formation de qualité au stade de Metz sous l'aile de son professeur Francis Jacobée. Ensuite, la passion du tennis est toujours omniprésente : il devient moniteur de tennis, tout comme l'un de ses frères.

Parcours sportif et professionnel[modifier | modifier le code]

En tant que joueur, Jean-Paul Loth a participé au premier tour des Internationaux de France en double avec Georges Deniau en 1970. En 1974, il perd au dernier tour des qualifications en simple contre Thierry Bernasconi.

À partir de 1978, il commente les matchs de tennis à la télévision, sur TF1 avec Hervé Duthu, puis sur France Télévisions en compagnie de Daniel Cazal (1988 à 1991) et Michel Drhey (1991 à 2004)[1]. Il a marqué des générations de fans de tennis par sa voix immédiatement reconnaissable. Lors de l'Open d'Australie 2007, il est invité à commenter un match sur Eurosport en compagnie de Duthu, dont c'était le dernier tournoi.

Il exerce au sein de la Fédération française de tennis les postes d'entraîneur des juniors en 1968, directeur technique national de 1977 à 1989 et capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis de 1980 à 1987 à l'époque de Noah et Leconte[2]. En tant que DTN, il a contribué à la création du Centre National d'Entraînement à Roland-Garros[3].

En 2005, il est candidat malheureux à la présidence de la FFT en compagnie de Patrick Proisy avec le soutien de Yannick Noah, le président étant élu par les délégués régionaux choisis par son adversaire, Christian Bîmes[4]. Ce dernier s'est par ailleurs opposé au retour de Jean-Paul Loth au micro de France Télévision en 2007.

Entre mars et juillet 2012, il intervient toutes les semaines dans Radio Tennis Play aux côtés de Christophe Thoreau et Julien Pichené, émission hebdomadaire consacrée à l'actualité du tennis et diffusée notamment sur L'Equipe.fr.

Depuis 2013, il intervient régulièrement en qualité de consultant sur Eurosport où il analyse les rencontres de Roland Garros, de l'Open d'Australie et de l'US Open.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-Paul Loth: «Commenter les matchs me manque!» », tvmag.lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018)
  2. Tout à fait mon cher Jean-Paul, sur L'Humanité, 29 mai 1999
  3. Jean-Paul Loth, une balle dans la peau, sur lagazettedutennis, 17 février 2015
  4. Christian Bîmes réélu président de la fédération, sur L'Obs, 9 février 2005