Jean-Michel Cabanier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Michel Cabanier

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à La Ville-Dieu-du-Temple (France)
Décès (à 73 ans)
à Montauban (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Position talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1952-1954
1954-1969
1969-1970
1970-1971
CA Castelsarrasin
US Montauban
Stade Nantais UC
Cholet
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1963-1968Drapeau : France France26 (12)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean-Michel Cabanier, né le à La Ville-Dieu-du-Temple[1],[2] et mort le [3],[4] à Montauban, est un joueur de rugby à XV international français évoluant au poste de talonneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Cabanier commence le rugby avec le Cercle athlétique castelsarrasinois avant de rejoindre l'US Montauban en 1954. Avec le club montalbanais, il remporte le championnat de France en 1967 ainsi que le Challenge de l'Espérance la même année. Il reste dans ce club jusqu'en 1969 et travaille en tant qu'infirmier à l'hôpital de la ville. Puis il passe une saison avec le Stade nantais université club avant de rejoindre le Rugby olympique choletais[3]. À Cholet, il acquiert un établissement et se lance dans la restauration[1].

En équipe nationale, il dispute son premier test match le , contre l'équipe de Roumanie, et son dernier test match est contre l'équipe d'Irlande, le dans le cadre du tournoi des Cinq Nations. Il effectue la tournée du XV de France en Afrique du Sud en 1964. En 1967, il est aussi dans le groupe de la tournée avec l'équipe de France en Afrique du Sud en compagnie de deux de ses coéquipiers en club : Jacques Londios et Bernard Cardebat. Il y dispute deux test matchs contre les Sud-Africains et marque un essai lors de la deuxième rencontre[2]. Il fait partie de l'équipe qui remporte le tournoi des Cinq Nations en 1967 puis le Grand Chelem en 1968.

Il est classé deuxième pour l'Oscar du Midi olympique en 1967.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Jean-Michel Cabanier dans le Tournoi des Cinq Nations.
Édition Rang Résultats France Résultats J-M. Cabanier Matchs J-M. Cabanier
Cinq Nations 1964 3 1 v, 1 n, 2 d 0 v, 0 n, 1 d 1/4
Cinq Nations 1965 2 2 v, 1 n, 1 d 2 v, 0 n, 1 d 3/4
Cinq Nations 1966 2 2 v, 1 n, 1 d 2 v, 1 n, 1 d 4/4
Cinq Nations 1967 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Cinq Nations 1968 1 4 v, 0 n, 0 d 2 v, 0 n, 0 d 2/4

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand Chelem.

Statistiques[modifier | modifier le code]

De 1963 à 1968, Jean-Michel Cabanier dispute 26 matchs avec l'équipe de France au cours desquels il marque quatre essais (12 points)[5],[2]. Il participe notamment à cinq tournois des Cinq Nations (14 matchs).

Détails des matchs de Jean-Michel Cabanier en équipe de France[2].
Année Compétition Matchs Points Essais
1963 Test matchs 1 - -
1964 Cinq Nations 1 - -
Test matchs 1 - -
1965 Cinq Nations 3 3 1
Test matchs 2 - -
1966 Cinq Nations 4 - -
Test matchs 2 - -
1967 Cinq Nations 4 3 1
Test matchs 6 6 2
1968 Cinq Nations 2 - -
Total 26 12 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cabanier Jean-Michel », sur www.finalesrugby.com (consulté le 28 avril 2010)
  2. a, b, c et d (en) « Jean-Michel Cabanier », sur www.scrum.com (consulté le 27 avril 2010)
  3. a et b « Cholet : l'ancien rugbyman Jean-Michel Cabanier est décédé », sur www.ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 28 avril 2010)
  4. « J.M Cabanier nous a quittés », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 1er mai 2010)
  5. À cette époque un essai vaut 3 points, voir décompte des points au rugby à XV.

Liens externes[modifier | modifier le code]