Jean-Marie Atangana Mebara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atangana.
image illustrant une personnalité image illustrant camerounais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité camerounaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Marie Atangana Mebara, né le , est un homme politique camerounais, qui fut plusieurs fois ministre, puis condamné pour malversations financières[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Originaire du Méfou-et-Akono, économiste formé à l'Université de Yaoundé et à l'Université de Paris, il fut ministre de l'Enseignement supérieur du au , ministre d’État et secrétaire général de la présidence de la république (2002-2006), et enfin ministre des Affaires étrangères du au .

Il est nommé président de l'Institut international des sciences administratives en juillet 2001.

Il est mis en cause le dans le cadre de la lutte contre la corruption au Cameroun et de l'«opération Épervier»[2], puis condamné dans ce cadre à 15 ans de prison en octobre 2012[1].

En février 2016, il publie depuis sa prison un livre dans lequel il donne sa version des faits[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les gouvernements de Paul Biya : les ministres, consulté le 18 mai 2016
  2. Sale temps pour Atangana Mebara, article du 12 août 2008 sur jeuneafrique.com, consulté le 21 janvier 2013.
  3. « Atangana Mebara publie un livre-vérité depuis sa prison », Camerpost, 1er février 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]