Jean-Marie Atangana Mebara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atangana.
Jean-Marie Atangana Mebara
Fonctions
Ministre des Relations extérieures
- 7 septembre 2007 (11 mois et 16 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Ephraïm Inoni
Prédécesseur Laurent Esso
Successeur Henri Eyebe Ayissi
Secrétaire Général à la Présidence de la République
(4 ans et 29 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Peter Mafany Musonge puis Ephraïm Inoni
Ministre de l'Enseignement supérieur
(4 ans, 8 mois et 16 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Peter Mafany Musonge
Prédécesseur Peter Agbor Tabi
Successeur ?
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Nationalité Drapeau du Cameroun Camerounais
Diplômé de Université de Yaoundé et Université de Paris

Jean-Marie Atangana Mebara

Jean-Marie Atangana Mebara, né le à Yaoundé, est un homme politique camerounais, qui fut plusieurs fois ministre, puis condamné pour malversations financières[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Originaire du Méfou-et-Akono, économiste formé à l'Université de Yaoundé et à l'Université de Paris,

Il fut directeur de l’Institut Supérieur de Management Public du au .

Il fut ministre de l'Enseignement supérieur du au , ministre d’État et secrétaire général de la présidence de la république du au , et enfin ministre des relations extérieures du au .

Il est président de l'Institut international des sciences administratives de 2001 à 2004[2].

Il est mis en cause le dans le cadre de la lutte contre la corruption au Cameroun et de l'«opération Épervier»[3], puis condamné dans ce cadre à 15 ans de prison en octobre 2012[1].

En février 2016, il publie depuis sa prison un livre dans lequel il donne sa version des faits[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les gouvernements de Paul Biya : les ministres, consulté le 18 mai 2016
  2. IIAS, « Liste des anciens présidents de l’IISA », sur www.iias-iias.org (consulté le 2 juin 2017)
  3. Sale temps pour Atangana Mebara, article du 12 août 2008 sur jeuneafrique.com, consulté le 21 janvier 2013.
  4. « Atangana Mebara publie un livre-vérité depuis sa prison », Camerpost, 1er février 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]