Jean-Marc Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfus.
Jean-Marc Dreyfus
Jean-Marc Dreyfus par Claude Truong-Ngoc décembre 2014.jpg

Jean-Marc Dreyfus en décembre 2014.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Marc Dreyfus (né en 1968) est un historien français, auteur de plusieurs ouvrages autour de la Shoah et de la Seconde Guerre mondiale.

Agrégé d’histoire, docteur de l'Université de Paris 1, il a soutenu sa thèse, sous la direction d'Antoine Prost, sur « L'aryanisation économique des banques. La confiscation des banques ‘juives’ en France pendant l’Occupation et leur restitution à la Libération, 1940-1952 ».

Jean-Marc Dreyfus est chercheur au sein du projet d’édition « Persécution des Juifs de France, 1933-1945 », codirigé par les Archives fédérales allemandes, l’Institut d’histoire contemporaine de Munich et l’Université de Fribourg/Breisgau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pillages sur ordonnances - L'aryanisation des banques juives, 1940-1952, Fayard. 2003 (ISBN 2-213-61327-3)
  • Des Camps dans Paris. Austerlitz, Lévitan, Bassano. Juillet 1943-Août 1944, avec Sarah Gensburger, Fayard. 2003 (ISBN 978-2-213-61707-7)
  • Ami, si tu tombes… Les déportés résistants, des camps au souvenir. 1945-2005, Perrin. 2005 (ISBN 2262022992)
  • Il m'appelait Pikolo - un compagnon de Primo Levi raconte, de Jean Samuel, avec Jean-Marc Dreyfus, Robert Laffont. 2007 (ISBN 2-221-10909-0)[1]
  • Une médecine de la mort avec Lise Haddad, Vendemiaire, 2014 (ISBN 978-2363581266)
  • L'impossible réparation - Déportés, biens spoliés, or nazi, comptes bloqués, criminels de guerre, Flammarion, 2015. (ISBN 978-2-0813-4812-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]