Jean-Jacques Hertz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Jacques Hertz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
Nationalité
Activités

Jean-Jacques Hertz, né en 1956, est un guitariste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guitariste épris d’éclectisme (flamenco, rock, électro, jazz), Jean-Jacques Hertz, captivé depuis toujours par les attraits du folklore musical mondial, a travaillé avec de nombreux grands noms de la musique, de Touré Kounda à Khaled en passant par Amina.

Compositeur, il a une formation classique « écriture à l’ancienne » (orchestre, composition musicale...). Son instrument de prédilection est la guitare pour lequel il consacre beaucoup de temps, et qui l’a amené à s’intéresser par la suite à de multiples instruments ethniques à cordes.

Il fait partie de la génération Kraftwerk.

Collaborations[modifier | modifier le code]

Très intéressé par la musique ethnique, il a mis un pied dans la world music très tôt, notamment grâce à sa collaboration avec Touré Kounda, en tant que guitariste et chef d’orchestre. Il compose et joue de la guitare dans les albums d’Amina Annabi. Il a collaboré avec Tony Allen, Martin Meissonnier, Khaled. Il a également joué sur scène avec Maceo Parker.

Jean-Jacques Hertz a également monté son propre groupe de Rock-Rythmn’blues : The groupe.

Au début des années 2000, il monte avec François Roy X-Track, maison de production et studio de musique et sound design, qui se distingue très vite par une « couleur de production » qui lui est propre, caractérisée par une grande exigence en matière de production, ainsi qu’une grande oreille ouverte aux musiques du monde et à la nouveauté. X-Track va produire des bandes originales de films cinémathographiques (Jan Kounen, Julien Leclercq…)[1] et d’habillage musical de chaines télé (France 3, Canal J, Lci…)

Spécifiquement, chez X-Track, il se charge du traitement des harmonies, écriture d’orchestre… se sert beaucoup du clavier qui est son deuxième instrument.

Il a collaboré trois ans avec Jan Kounen et s'est occupé de la captation des documentaires : Darshan et de D'autres mondes. Pour la BO de Blueberry, il a travaillé avec un groupe mongol Altaï Khangaï, ainsi qu'avec le violoniste indien Johar Ali Khan. Il a par-ailleurs composé des titres pour le film Made in Jamaica avec Elephant Man, Bounty Killer, Lady Saw, Brick and Lace et a composé avec François Roy la musique du ballet RVB 21 de Nicolas Le Riche, avec lequel ils ont travaillé en étroite collaboration.

Il a également été maître d’œuvre sur la cérémonie des JO de 1993 avec Martin Meissonnier (Philippe Decouflé). Leur travail a alors obtenu une victoire de la Sacem.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • L’Assaut de Julien Leclercq (2010)
  • Rodéo de Clara & Laura Laperrousaz (2010)
  • La Nouvelle Expédition Darwin de Vincent Amouroux et Franck Pitiot (Canal + Nouvelle Trilogie) (2010)
  • En Attendant Demain (Canal + Nouvelle Trilogie) (2009)
  • 8 (segment The Story of Panshin Beka) de Jan Kounen (2008)
  • Tony Zoreil de Valentin Potier (2008)
  • 99 Francs de Jan Kounen (2007)
  • Chrysalis de Julien Leclerc (2007)
  • Made In Jamaica de Jérôme Laperrousaz (2007)
  • WWW. What A Wonderful World de Faouzi Bensaïdi (2006)
  • Les Multiples de Julien David (Canal + Nouvelle Trilogie) (2006)
  • Turbulences de Nicolas Hourès (Canal + Nouvelle Trilogie) (2006)
  • Darshan, l'étreinte de Jan Kounen (2005)
  • Blueberry- L'Éxpérience secrète de Jan Kounen (2004)
  • D'autres mondes de Jan Kounen (2003)
  • RVB 21 de Nicolas Le Riche, ballet chorégraphique (2000)
  • Nicolas Le Riche Danseur Étoile de Jérôme Laperrousaz (Arte) (1999)
  • Michael Kael contre la World Company de Christophe Smith (1998)
  • Dobermann de Jan Kounen (1997)
  • La Bouche de Jean-Pierre de Lucile Hadzihalilovic (1996)
  • Le Dernier Chaperon de Jan Kounen (1996)
  • A l'Arraché de Christophe Smith (1995)
  • Capitaine X de Jan Kounen (1994)
  • Vibroboy de Jan Kounen (1994)
  • Musique de la flamme des JO d’Albertville (1992)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]