Jean-François Delmas (révolutionnaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire de France image illustrant une personnalité politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant l’histoire de France et une personnalité politique française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delmas et Jean-François Delmas.
Jean-François-Bertrand Delmas
Fonctions
Député de la Haute-Garonne

(1 an et 14 jours)
Gouvernement Assemblée législative
Député à la Convention nationale

(3 ans 1 mois et 20 jours)
Député au Conseil des anciens

(2 ans 8 mois et 16 jours)
Président de Convention nationale

(14 jours)
Membre du comité de salut public
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Toulouse (Haute-Garonne)
Date de décès (à 47 ans)
Lieu de décès Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Gauche
Montagne
Profession Militaire
députés de la Haute-Garonne

Jean-François-Bertrand Delmas, né le à Toulouse (Haute-Garonne) et mort le à Paris, fut député de la Haute-Garonne à l'assemblée législative de 1791-1792, puis membre de la Convention nationale.

Militaire de carrière, ancien député à la Législative, ancien officier de Milan, Major général de la garde nationale de Toulouse

Élu à la Convention en 1792, il vota la mort de Louis XVI sans appel ni sursis. Il se prononça contre la mise en accusation de Marat et Robespierre lui était hostile. Membre du comité de la guerre et du comité de défense générale, travaillant avec Carnot, il devint adjoint de Barras et membre du comité de salut public thermidorien de 1794 à 1795. Il fut ensuite membre du conseil des anciens.

Il fut interné en 1798 dans une maison de santé du citoyen Albert où il mourut, victime d'accès de folie furieuse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]