Aller au contenu

Jean-Eugène Durand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Eugène Durand
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Jean-Eugène Durand (Meudon, - Paris, [1] est un photographe français, spécialisé dans les clichés de monuments historiques.

Sous-chef de bureau aux Monuments historiques, Jean-Eugène Durand est également photographe attaché à cette administration. Ses premiers clichés en 1876 concernent des monuments du département de Seine-et-Oise et les premiers négatifs, acquis par cette administration l’année suivante, des monuments du Cher et de l’Allier.

Comme Séraphin-Médéric Mieusement, Durand couvre l’ensemble du territoire français pour réaliser des milliers de prises de vues destinées à enrichir les fonds des archives de la Commission nationale des Monuments historiques. Pendant les quarante années de son activité (1876-1917) qui se prolongent bien après sa retraite, il continue à photographier des monuments avant, pendant et après restauration.

Quelque 1 750 plaques de verre sont acquises par le service des Beaux-arts en 1923-1924. Sous son nom sont également entrées aux Archives photographiques (actuellement Médiathèque du patrimoine et de la photographie) de nombreuses plaques de verre de Charles Marville[2].

Collections

[modifier | modifier le code]
Caen, hôtel d'Escoville (c. 1889-1906).

La Médiathèque du patrimoine et de la photographie conserve plus de 5 000 de ses négatifs et les tirages correspondants[3].

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Notice de la BnF.
  2. Isabelle Gui (MPP), « Notice biographique Autor » Accès libre, sur Base biographique Autor, (consulté le )
  3. Eugène Durand, sur la base Mémoire, ministère de la Culture.

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :