Jean-Charles Varennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Charles Varennes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
MontluçonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Conflit
Distinction

Jean-Charles Varennes, né le au Brethon (Allier) et mort le à Montluçon, est un écrivain français, auteur de romans et de livres historiques en rapport avec la province du Bourbonnais. Il a écrit aussi dans de nombreux journaux et magazines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Charles Varennes est né dans une famille d'instituteurs. Il a lui-même été instituteur.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans la Résistance ; il est chargé de la coordination entre les sections du Comité des intellectuels du Bourbonnais.

Il a été collaborateur, chroniqueur ou critique littéraire de nombreux titres de presse : Le Figaro, La Montagne, Allier Magazine, Cahiers bourbonnais.

Il reçoit en 1959 le prix Sidoine-Apollinaire et en 1990 le prix Allen. Il a été primé quatre fois par l'Académie française.

Après la guerre, il devient instituteur spécialisé ; il enseigne à Montluçon dans des classes pour enfants inadaptés. Il a aussi donné son temps en faveur de l'enfance défavorisée par sa participation à plusieurs associations ou instances.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Trois Nièces de tante Agathe, Moulins, Crépin-Leblond, 1944.
  • Les Fiancés du Creux-Chaud, Éd. du Beffroi, 1946.
  • Les Trouvères de la liberté[1], Paris, Société anonyme de l'imprimerie, 1955 (Prix Gabriel-Nigon). Rééd., Paris, M. Vincent, 1984. (ISBN 2-86756-025-X)

Ouvrages historiques[modifier | modifier le code]

  • Le Pays bourbonnais, géographie du département de l'Allier, en collab. avec H. Gourin et R. Bourgougnon, Guéret, Presses du Massif central, 1955, 64 p., ill., cartes.
  • Le Bourbonnais et ses écrivains, textes choisis et présentés par Henry Gourin et Jean-Charles Varennes, gravures originales de Ferdinand Dubreuil, préface d'Éd. Barbe, Guéret, Presses du Massif central, 1958, 127 p.
  • Voyage à travers le Bourbonnais, Ingersheim, SAEP, 1972, 99 p., ill.
  • Au cœur de la vallée du Haut Cher, Montluçon, Clermont-Ferrand, Volcans, 1974, 273 p. (ISBN 978-2-85260-034-8)
  • Les Très riches heures du Bourbonnais, Paris, Librairie académique Perrin, 1975, 355 p., ill. (Prix Toutain 1975 de l'Académie française).
  • Anne de Bourbon, roi de France, Paris, Librairie académique Perrin, 1978, 409 p., ill. (Prix Feydeau de Brou 1978 de l'Académie française). (ISBN 2-262-00093-X)
  • Bourbonnais, terre des sources, Paris, Éd. France-Empire, 1979, 548 p., ill. (Prix Broquette-Gonin 1980 de l'Académie française).
  • Quand les ducs de Bourbon étaient connétables de France, Paris, Fayard, 1980, 345 p., ill. (ISBN 2-213-00905-8)
  • Les Bourbon Busset, Paris, Librairie académique Perrin, 1981, 346 p., ill. (Prix Broquette-Gonin 1982 de l'Académie française). (ISBN 2-262-00234-7)
  • Les grandes heures de la Haute-Marche, Paris, Librairie académique Perrin, 1983, 363 p., ill. (ISBN 2-262-00296-7)
  • Les grandes heures du Berry, Paris, Librairie académique Perrin, 1987, 458 p., ill. (ISBN 2-262-00441-2)
  • Le Maréchal de La Palice ou le dernier des chevaliers français, Paris, Librairie académique Perrin, 1989, 214 p., ill. (ISBN 2-262-00709-8)
  • Montluçon et ses environs autrefois, Le Coteau, Horvath, 1989 160 p., ill. (ISBN 2-7171-0690-1)
  • C'était hier en Bourbonnais : 1850-1914. Du fond d'un peuple paysan, ill. de Jean-Gabriel Séruzier, Le Coteau, Horvath, 1989, 173 p., ill. (ISBN 2-7171-0660-X)
  • C'était hier en Bourbonnais : 1850-1914. Les harpes de fer, ill. de Jean-Gabriel Séruzier, Éd. du Parc-Horvath, 1991, 176 p., ill. (ISBN 2-7171-0738-X)
  • Au fil de l'Allier (coll. « Les belles rivières de France »), Éd. de Borée, 1991, 96 p., ill. (ISBN 2-908592-05-3)
  • Dans l'Allier, notre école au bon vieux temps. Les Hussards noirs de la République, avec la collaboration d'André Pelletier, Lyon, Horvath, 1994, 111 p., ill. (ISBN 2-7171-0682-0)
  • Les compagnons de ma gloire : souvenirs du petit Charles, Prémilhat, Éd. Amis du théâtre populaire de Montluçon de Montluçon, 1996, 250 p. ill. (ISBN 2-9502433-3-9)

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Des rues portent son nom à Deux-Chaises, à Murat (Allier). Une allée Jean-Charles-Varennes se trouve à Montluçon (voie piétonne).
  • Un sentier de randonnée porte son nom au départ de Murat[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Témoignage sur la période de la Résistance.
  2. Sur les pas de Jean-Charles Varennes, Topoguide FFRP, 11,5 km.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Kuntz et Georges Frélastre, Hommes et femmes célèbres de l'Allier, Paris, Bonneton, , 160 p. (ISBN 2-86253-189-8), p. 147-148.
  • Maurice Malleret, Encyclopédie des auteurs du pays montluçonnais et de leurs œuvres (de 1440 à 1994) : inventaire d'un patrimoine méconnu. Répertoire biobibliographique de 370 auteurs, Charroux, Éditions des Cahiers bourbonnais, 1994.
  • André Touret, Destins d'Allier, Nonette, Créer, 2005, p. 330-331.

Liens externes[modifier | modifier le code]