Jasraj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jasraj
Image dans Infobox.
Pandit Jasraj en 2015.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
New JerseyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Pratap Narayan (d)
Pandit Maniram (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Madhura Jasraj (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Durga Jasraj (en)
Shaarang Dev Pandit (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
V. Shantaram (beau-père)
Pandit Dinesh (en) (neveu paternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Fellow of the Sangeet Natak Akademi (d)
Padma Shri dans les arts
Prix Sangeet Natak Akademi ()
Padma Bhushan ()
Padma Vibhushan ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Pandit (maître) Jasraj, né le à Hisar et mort le dans le New Jersey[1], est un chanteur classique indien, l'un des maîtres de la musique hindoustanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pandit Jasraj en 2007.

Alors qu'il a une formation initiale de joueur de tablâ, il décide de chanter à quatorze ans.

Sa carrière dure durant 75 ans, et lui vaut une renommée nationale et internationale. En 1946, il s'installe à Calcutta. Il y chante notamment le répertoire classique indien à la radio[2] . En 1963, il part pour Bombay, d’où il conduit la suite de sa carrière jusqu'à la fin de sa vie, menant des concerts, des enregistrements d’albums et de l'enseignement (en Inde, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Europe). Outre le chant khyal, un style classique indien, il interprète également d’autres formes de répertoire, dont le thumri, un genre semi-classique, au romantisme envoûtant, ou le bhajan, un chant dévotionnel. Au-delà de ses récitals (dont le premier en France au Théâtre de la ville à Paris était en 1996), il a chanté également sur des bandes originales de films de Bollywood et sur celle, par exemple, de L'Odyssée de Pi, du réalisateur taïwanais Ang Lee[3].

Il a été le doyen de la Mewati gharânâ (école Mewati, une école de pensée de la musique classique hindouiste). Il jouait également du swarmandal. Il est mort aux États-Unis, où il séjournait depuis mars 2020, conduit à y rester par l'interruption des vols internationaux en raison de la pandémie de Covid-19[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pandit Jasraj, 90, passes away in New Jersey; Modi mourns 'exceptional mentor », sur economictimes.indiatimes.com
  2. (en) Papri Paul, « Pandit Jasraj takes a trip down the memory lane to relive his idyllic childhood spent in Hyderabad », The Times of India,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Patrick Labesse, « La mort de Pandit Jasraj, sommité du chant classique d’Inde du Nord », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]