Jamming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jamming
Chanson de Bob Marley
extrait de l'album Exodus
Sortie
Enregistré 1976-1977
Durée 3:31
Genre Reggae
Auteur Bob Marley and the Wailers
Auteur-compositeur Bob Marley
Label Tuff Gong Island

Pistes de Exodus

Jamming est la sixième piste de l'album vinyl Exodus, et la première piste du deuxième CD du même album. La chanson est aussi la piste 14 de la compilation des meilleurs titres de Bob Marley et des Wailers, Legend.

On ignore si Jamming fait référence à la Jam session ou à fumer du cannabis.

L'effectif instrumental est riche: batterie, percussions, guitare basse électrique, guitare électrique, orgue électronique, piano, chœur, et la voix de Bob Marley, bien sûr.

La structure de cette chanson est particulière: introduction | couplet 1 | couplet 2 | refrain | pont | couplet 3 | coda. Le mot "jamming" est présent 48 fois, sans compter les occurrences du mot "jam" (6 autres utilisations), seul le pont échappe à cette omniprésence. Ce texte peut être compris de différentes manières, le verbe to jam étant cependant le plus souvent associé à l'idée de fête, improvisée ou non. Les deux thèmes également présents peuvent permettre de mieux comprendre l'idée centrale. Les paroles suivantes pourraient orienter vers une connotation sexuelle: I cannot hide to keep you satisfied / True love that now exists is the love I can't resist . Mais le pont musical est ce qui permet de comprendre le message: d'une part, seule la voix du chanteur est présente, les autres musiciens s'arrêtant; d'autre part, le texte est le suivant: Holy mount Zion! Holy mount Zion! Jah sitteth in Mount Zion, and rules all creation yeah we're, ce qui ressemble beaucoup à un prêche. En effet, si Jah est présent dans le second couplet (We all defend the right that Jah-Jah children must unite), et dans le troisième couplet (Jah knows how much I've tried,...), musique et texte ne sont pas mis en valeurs aussi fortement que dans le pont. De même, le déséquilibre causé par l'enchaînement des deux premiers couplets, suivi du refrain, dans lequel le chœur psalmodie "jamming", mot que l'on entend depuis le début de la chanson, exulte dans ce climax qu'est le pont. Plus qu'une ode à la fête, Jamming est une invitation à célébrer Jah en dansant et pratiquant la musique, dans la joie. Un seul élément fait défaut: la ganja, qui permet de communier avec Jah, n'est à aucun moment mentionnée.

Reprise et utilisation dans les films ou série télévisées[modifier | modifier le code]

  • La chanson est utilisée dans l'épisode Un chien de ma chienne de la saison 8 des Simpson.
  • La chanson est utilisée dans un passage du film How High.
  • La chanson est jouée dans le film Captain Ron.
  • La chanson est utilisée dans l'épisode intitulé Celui qui se sacrifiait de la série télévisée Friends.
  • La chanson est chantée au cours de la lune de miel du film Polly et moi.
  • La chanson est adaptée sous le nom de Roaming pour une publicité de Vodafone.
  • La chanson est utilisée pour le générique de début de Jenseits der Mauer (2009).