Babylon by Bus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Babylon by Bus est le sixième album de Bob Marley and the Wailers (second album live après Live!), sorti en 1978. Il est aussi leur premier et unique double album. Il fut enregistré lors de plusieurs concerts européens du Kaya Tour, principalement ceux du Pavillon de Paris (les 25, 26 et 27 juin 1978).

Historique[modifier | modifier le code]

Bob préférait l'ambiance des concerts européens et ne concevait pas d'enregistrer un live ailleurs. Il demanda aux guitaristes (Al Anderson était revenu dans le groupe) d'être très présents sur scène les jours d'enregistrement, car il voulait un album au son très rock[3].

Le magazine Rolling Stone classe l'album en quatrième position des meilleurs albums Live[4].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Positive Vibration Bob Marley (crédité Vincent Ford) 5:48
2. Punky Reggae Part Bob Marley, Lee Scratch Perry 5:52
3. Exodus Bob Marley 7:40

Face B[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Stir It Up (enregistré le 18 juillet 1975 à Londres, Angleterre) Bob Marley 5:21
2. Rat Race (enregistré en juin 1976, HMV Hammersmith Apollo) Bob Marley (crédité Rita Marley) 3:30
3. Concrete Jungle Bob Marley 5:40
4. Kinky Reggae Bob Marley 4:49

Face C[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Lively Up Yourself Bob Marley 6:21
2. Rebel Music (3 O'Clock Roadblock) Bob Marley (crédité Aston Barrett, Hugh Peart) 5:22
3. War/No More Trouble Bob Marley, Alan Cole, Carlton Barrett 5:31

Face D[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Is This Love Bob Marley 7:30
2. Heathen Bob Marley 4:30
3. Jamming Bob Marley 5:44

Musiciens[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

L'expression « Babylon by bus » fut créée par un journaliste anglais qui racontait dans son article qu'il s'était rendu au concert du 22 juin à Stafford dans un car spécialement affrété pour la presse. Le car était tombé en panne et les journalistes avaient manqué le spectacle[3].

La pochette de l'album représente un bus vu de face (et vu de dos au dos). Sur la première édition du vinyle, les fenêtres du bus étaient percées, ce qui permettait de voir l'intérieur. Comme il y avait quatre faces, l'auditeur avait la possibilité de voir quatre scènes différentes à travers les fenêtres.

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes certifiées Certification Date
Drapeau de la France France[5] 100 000 + Disque d'or Or 1979
300 000 + Disque de platine Platine 1992

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lindsay Planer, « Babylon by Bus: Overview », Allmusic (consulté en 11/09/2009).
  2. Robert Christgau, « Robert Christgau: CG: Bob Marley and the Wailers » (consulté en 11/09/2009).
  3. a et b Stephen Davis, Bob Marley, Seuil, coll. « Points », Paris, 1994 (ISBN 2-02064020-1).
  4. Rolling Stone, Hors série no 13, août 2012, « Les cent meilleurs albums Live ».
  5. Infodisc - les certifications.